Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 1. Un Fantasme Adolescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kurika
Shut up and Calm down...


Messages : 5137


MessageSujet: 1. Un Fantasme Adolescent   Sam 11 Déc - 19:35

   
Takuya pousse un juron tonitruant en lançant quelques vêtements à l'autre bout de sa chambre. Une basket atterrit contre une lampe qui tombe au sol ... sans éclater, heureusement ! Mais le lourd bruit de métal qu'elle produit alerte sa mère. Visiblement habituée, la femme ne fait qu'élever le ton, lui priant d'arrêter de faire la mini tornade. Non mais ! Takuya gronde sans répondre, continuant à fouiller ça et là... mais rien, toujours rien ! Il ne savait pas trop comment il avait fait son compte, mais il avait perdu, cette semaine, son baladeur cassette, ses basket de sport, son sac d'école et maintenant, ses cigarettes ! Celles-ci étaient, d'ailleurs, très bien cachées. Juste assez pour que sa mère ne les trouve pas... Son père lui donnerait une bonne claque le long de l'oreille et sa mère hurlerait dans toute la maison... Il voulait éviter ! Néanmoins, s'il avait retrouvé tout ce qui avait été énuméré précédemment, ce n'était pas le cas pour les cigarettes ! Finalement, il avait peut-être fini le paquet. Ou bien...
   
Takuya pousse la porte du bordel qui lui sert de chambre pour se diriger à grands pas vers celle de son petit frère. Il l'ouvre vivement, ignorant complètement les règles de bienséances qui l'inviteraient à frapper à la porte.
   
- Taka ! T'es entré dans ma chambre ?!
   
Ouais... les petits frères, c'est la peste... Surtout celui-là, tiens ! Takuya ferme la porte derrière lui et, bras croisés, il toise son frangin d'un regard qui se veut supérieur.
   
- Tu m'as piqué mes clopes ?!
   
Taka savait qu'il fumait... et n'avait jamais balancé. Mais entre frère, on avait toujours de bonnes menaces sous le coude pour prévenir ce genre de truc...
   
Takanori était dans sa chambre, à plat ventre sur son lit, feuilletant un magasine de rock et reluquant plus les photos des musiciens que s'intéressant aux articles pour être honnête. Quoi ? Il était sensible au charme des ces messieurs et comme il n'aurait jamais osé acheter un magasine porno -sans compter qu'il avait pas l'âge légale pour- il lui était déjà arrivé de trouver dans ce genre de magasine tout ce qu'il lui fallait. C'était pas mieux que les copain qui utilisait les catalogues de sous vêtement pour fantasmer hein... Bref, présentement il était fort sage alors qu'il ne faisait que feuilleter, son petit post radio diffusant à son relativement bas une station dynamique qui passait de la bonne musique et que tous les jeunes de son âge écoutait en général. A la maison tout était calme en dehors de Takuya qui semblait avoir décidé -encore- de mettre sa chambre sans dessus dessous...
   
Pour un garçon qui venait d'atteindre la majorité, il manquait parfois de matûrité nan ? Bref... Leur mère hausse le ton, Taka a un petit sourire en coin et tandis qu'il tourne à nouveau une page, des pas se font entendre dans le couloir. Il n'y prête pas gard jusqu'à ce que sa porte s'ouvre à la volée et qu'il s'indigne tout en se redressant :
   
- Mais tu pourrais frapper Takyua !
   
Y a encore un an ou deux, il aurait gueulé un "mamaaaaaaaaan !" pour se plaindre. Mais il avait grandit là hein... Alors il se contente de fixer Takyua qui lui parle de son paquet de clope. Est ce qu'il l'avait prit...? Beeeeen... Taka ne comptait en prendre qu'une à la base et puis comme son frère était rentré trop tôt aujourd'hui, il s'était enfuit avec le paquet. Quoi ? Il voulait juste essayer et Takyua aurait été fichu de ne pas vouloir !
   
- Ben non, je fume pas...
   
Oui bon... Il avait jamais sût mentir... Et en ayant bien conscience il ajoute donc rapidement :
   
- De toute façon tu comptes te plaindre à qui ?
   
Takuya n'en croyait pas ses yeux ! Ou plutôt ses oreilles, dans ce cas là... Takanori n'avait jamais su comment mentir décemment ! D'ailleurs, lui-même semblait en être parfaitement conscient, car il ne continue pas longtemps à le faire. Et Takuya pousse un grognement de colère qui aurait pu être assez impressionnant s'il ne mesurait pas 1m60 tout juste...
   
- Tu sais combien ça me coûte ?! Bordel Taka, j'ai l'air de rouler sur l'or !! Je dois sortir à cause de toi là alors que j'attend quelqu'un ! Bordel, mais t'es un vrai poison !
   
Ruki se met debout et il hausse les épaules. Il aurait pu lui rendre son paquet mais comme il était rentré sans frapper et qu'il lui criait dessus... Il pouvait toujours aller se faire voir ! Ouais, c'était teigne les frères entre eux. Et encore, maintenant ils n'en venaient plus aux mains que très rarement...!
   
- Et tu frappes avant de rentrer la prochaine fois ! C'est pas un moulin ici ! De toute façon, maman va lui ouvrir, t'attend qui ?!
   
Takuya ouvre la bouche, encore pour crier. Mais, il n'a pas le temps de ne serait-ce que prendre son souffle qu'une voix féminine à l'étage du dessous s'écrie :
   
- Je sors, les garçons ! Essayez de rester vivant jusqu'à mon retour au moins ! J'arriverai avant votre père ! Et arrêtez de détruire la maison, pour l'amour de dieu !
   
Il gronde, lançant un petit regard aigu à son frère. Et il le singe, prenant une voix un peu plus claire, grimaçant et louchant :
   
- "De toute façon, maman va lui ouvrir, gnian gnian gnian !
   
Oups... Oui bon, maman n'allait peut être pas ouvrir tout compte fait, mais lui il était là non ? Et lorsque finalement, Takuya le singe, Takanori a un petit cri outré et vexé avant de venir donner un bon coup de pied dans les tibias de son frère, profitant que maman était partit justement.
   
- Tu sors de ma chambre maintenant ! Va chercher tes clopes, je vais lui ouvrir moi à ton pote alors maintenant TU DEGAGES DE MA CHAMBRE !
   
Et un petit coup de poing dans le bras pour l'encourager à sortir
   
Takuya pousse un petit cri de douleur alors que le pied de son frère s'abat de façon tout sauf confortable dans ses tibia ! Un nouveau juron pas très reluisant franchit le seuil de ses lèvres alors qu'il foudroie Takanori du regard. Il s'approche pour donner un coup sur la tête de son frère.
   
- Débile ! Tu vas le faire fuir !! J'attend Aki... T'es mieux de pas le coller ! Tu lui dis que je reviens et tu l'enlignes vers ma chambre et basta ! Tu te terres dans la tienne ! Me fais pas honte, pitié !
   
Takanori a un petit "aïeuh" alors qu'il prend une claque sur la tête et quand il a réussi à faire mettre les deux pieds de Takuya en dehors de sa chambre, il lui claque sa porte au nez avant de... Blêmir un instant... Puis rougir comme un débile. Aki ? C'était Akira non ? Il était déjà venu plusieurs fois à la maison et Taka avait l'occasion de le voir jouer au basket à cause de son club... L'adolescent a un petit sourire niait avant d'avoir un "oui oui" un peu trop enthousiaste pour son frère. Wow ! Le truc de fou ! Il allait passer genre 5 minutes TOUT SEUL avec Akira Suzuki quoi ! C'était presque comme un rendez vous imprévu nan ? Ouais... C'était trop trop cool...!
   
Takuya lance un petit regard confus à la porte qui se referme derrière lui. Confus surtout aux paroles de son frère... paroles qui semblaient, ma foi, enthousiastes ! Il lève finalement les yeux au ciel avant de s'éloigner de la chambre, toujours en maudissant Taka sur dix générations. Ça servait à rien de continuer à hurler... il aurait peut-être le temps d'aller chercher ses clopes et de revenir avant qu'Aki arrive. Oui bon... c'était peut-être pas quelque chose sur quoi compter, mais il pouvait encore espérer ! Bref... il fini par sortir. Et c'est à peine deux minutes plus tard qu'on frappe à la porte. Reita portait le maillot foncé de son équipe de basket. D'ailleurs, un ballon était coincé sous son bras. Il sortait tout juste d'un entraînement et avait filé ici aussitôt. Sur son épaule était passé un sac pour y ranger une guitare. Mais c'était sa fidèle bass qui y était, naturellement !
   
Taka vient jusqu'à son placard et l'ouvre en grand. Il était en jean et en t-shirt, comme tout ado vêtu de façon décontractée... Mais son placard regorgeait de quelques trucs en plus, fatalement... Il adorait les jolis vêtements comme ses idols et les artifices comme les chapeaux, les lentilles, les lunettes... Hélas, pas le temps de choisir un vêtement ou deux avant qu'on ne frappe à la porte... Merde ! Néanmoins, l'adolescent vient rapidement ouvrir sa porte avant de descendre l'escalier à une telle vitesse qu'il est miraculeux qu'il n'ai raté aucune marche. Il arrive finalement devant la porte et après une longue inspiration, il ouvre la porte en grand, faisant un grand sourire à... Akira ! Avec son maillot de basket, un ballon sous le bras et son étuit dans le dos. Ce mec avait vraiment trop la classe et les filles de son club fantasmaient grave sur lui... Ben pas que sur lui, toute l'équipe de basket y passait... Mais sur lui aussi quoi...! Et il se damnait de ne pas pouvoir participer !
   
- Akira ! Salut !
   
Takanori se pousse de l'entrée pour laisser entrer son invité avant de commenter, parlant un peu vite :
   
- Takuya est partit. Il m'a dit qu'on devait aller dans sa chambre.
   
Puis réalisait il fait une explication plus claire et moins... Tandancieuse...
   
- Il va revenir... Et il veut que je te fasse l'attendre dans sa chambre...
   
Akira sourit alors que la porte s'ouvre... et il se fait surpris en découvrant à la porte le petit frère de Takuya. C'était le grand frère qu'il venait voir et habituellement, c'était lui qui venait lui ouvrir. Mais soit. Il opine brièvement alors que l'autre le salut, son regard se posant derrière l'épaule du petit blond, même si ce n'est peut-être pas très poli. Et finalement, lorsqu'il a réponse à ses questions, il pose à nouveau son attention sur Takanori. Ah oui... Partit. Aki gronde. Ben voyons... Il l'invitait puis il se sauvait ? Enfin, c'était du Taku tout craché. Il avait probablement oublié un truc à l'école ou perdu il ne savait quoi exactement.
   
- Ok, alors je vais...
   
Mais pas le temps de continuer que Takanori déballe un flot de paroles un peu trop rapides pour être naturelles. Et à ce qu'il déclare, Akira cligne des yeux deux ou trois fois. Heu... Il doutait étrangement que Takuya veuille de Taka dans sa chambre... Et d'ailleurs, celui-ci se reprend. Ah... ouais... Aki hausse les épaules. Il dégage le ballon de sous son bras pour dribler deux ou trois fois, plus par réflexe qu'autre chose.
   
- Alors tu me laisses entrer ?
   
Ce disant, il a un petit sourire mi-amusé, mi-moqueur pour Takanori qui était toujours posté dans le cadre de porte.
   
- Heu....
   
Takanori sursaute et finalement il se pousse pour ouvrir grand la porte et laisser le basketteur entrer, n'en ratant pas une miette alors qu'il passe juste à côté de lui. Il revenait de l'entraînement visiblement... Certaines mèches de cheveux étaient encore légèrement humide et ses bras de sportif avaient les muscles visiblement encore chaud. Dieu... Si les filles savaient ça... Elles seraient folles...! Finalement il vient refermer la porte avant de demander :
   
- Tu as soif ? Il y avait un entraînement alors ? Takuya et toi allez faire de la musique ? Je peux venir écouter ?
   
Vallait mieux demander à Akira qu'à Takuya qui n'y réfléchirait carrément même pas...
   
Akira opine brièvement. Oui il a soif - comme toujours ! - et oui il y avait un entraînement. Il reprend son ballon, puis entre dans la maison qu'il connaissait à présent si bien.
   
- T'as du soda ? Ce serait génial... Je suis mort. Je me suis dépensé à fond sur le terrain.
   
Et il en était fier, c'était visible... Même que ça saoulait plusieurs personnes autour de lui. Ils prétendaient qu'il se la pétait un peu trop. Eh oh... c'est qu'il avait des raisons de le faire, hein ! Sportif, musicien, sociable... Quand même ! Refermant la porte derrière lui, il laisse échapper un petit rire amusé.
   
- Tu peux venir si tu veux, je suppose... Mais ce sera pas super, Yû a pas pu se libérer. Alors ce sera solo de bass et de batterie... rien de mieux pour t'assourdir les tympans !
   
Ho yes ! Il venait de gagner un passe droit ! Takyua allait en faire un drame monstrueux mais tant pis ! Takanori fait signe au basketteur de le suivre à la cuisine où il sort du frigo une petite canette de limonade qu'il vient poser sur le petit bar de la cuisine avant de s'installer sur une chaise haute, sans lâcher Akira des yeux.
   
- Tu te défonce toujours de toute façon. Ben... Sur le terrain je veux dire...
   
Bordel, il était con ou quoi ? Son quotient intellectuel avait un peu trop tendance à descendre sous le seuil de tolérence normal en présence de ce garçon là...
   
- Et vous avez un match bientôt je sais, je suis sûr que vous serez super et que tu vas nous en mettre plein la vue !
   
Même que le club avait carrément prévu une chorégraphie d'encouragement... Taka avait décrété qu'il les soutiendrait depuis le banc... Pas moyen qu'il danse...
   
- Tu sais, on peut aller dans ma chambre plutôt !
   
Taka bug à nouveau avant de préciser encore :
   
- Je veux dire... C'est toujours le même bordel dans celle de mon frère...
   
Akira opine brièvement, tout à fait d'accord : Il se donnait toujours à fond. Par contre, juste avant que Takanori ne précise, il avait eu un bon moment d'hésitation. Il déparlait un peu là, non ? Ou bien Taka était le roi des doubles sens... Bref, Aki ouvre la cannette d'une main. Et en une gorgée, il en avale la moitié du contenu. Il laisse échapper un profond soupir de bien-être, comme si c'était là tout ce qu'il lui manquait, puis pose la canette à moitié vide devant lui. Il fait un clin d'oeil à Taka alors que celui-ci lui assure qu'il va leur en mettre plein la vue. Mais bien sûr ! Et ça flatte l'égo un peu macho d'Akira que Taka ne parle que de lui et pas de l'équipe complète !
   
- Tu vas être là ? Avec le club de soutiens...? Bref, tu me regarderas ! Je vais être à fond !
   
Le basketteur laisse échapper un rire franc tout en faisant un clin d'oeil au frère cadet de son meilleur ami. Et celui-ci continue à proposer... sa chambre ? Hein ? Akira rigole à ce qui suit, levant les yeux au ciel.
   
- Eh bien malgré le bordel, je vais aller porter mes trucs dans la chambre de Takuya, je suppose. J'irai te rejoindre dans la tienne jusqu'à ce qu'il arrive, okay ?
   
Oui ! Takanori opine vivement à ce qu'Akira lui demande. Evidemment qu'il sera là ! Et aux premières loges puisqu'il fait partit du fan club ! Bon ça faisait niais et tout dit comme ça et tout... Mais là ça faisait un peu son affaire quoi... Et nouveau hochement de tête quand le jeune homme propose de porter ses affaires dans la chambre de Takuya avant de venir l'attendre dans la sienne ! Bon, Takuya allait encore trouver à raler et tout... Mais tant pis, il avait l'haitude de disputer avec son frère de toute façon... Au moins sa chambre était clean et rien de douteux ne traînait. Pas même ses bouqins d'exercices en marge desquels on trouvait parfois quelques initiales regroupant celles d'Akira et les siennes avec des petits coeurs, le genre complètement mièvre qu'il rayait ensuite pour que personne ne les voit. Ouais, il jouait les groupies amoureux transit qui idéalisaient un peu... beaucoup... C'était l'âge non ? Il aurait pu choisir moins accessible comme une star...! En espérant que Takuya rentre pas trop vite quoi.
   
- Ok ! Je te laisse poser tes affaires alors. Fais gaffe quand même, je crois qu'une chatte n'y retrouverait pas ses ptits... Et puis je vais me changer si je viens avec vous après. Histoire d'être plus confo...
   
Tu parles, histoire d'avoir l'air un peu moins lambda surtout ouais...
   
Akira opine brièvement, un peu lointain, parce qu'il songeait déjà au match qui venait. Ça n'en prenait pas beaucoup à Aki pour avoir la tête dans les nuages... sauf lorsqu'il jouait au basket ou de la musique ! Bref, sans un mot de plus, il se dirige vers l'étage. Il monte quatre à quatre les escaliers, puis fonce vers la chambre de Takuya. Là, il fait la grimace. Bon... sa propre chambre n'était pas très en ordre, mais ce n'était pas pire que ça ! Ça ne pouvait de toute façon pas l'être, c'était impossible ! Le blond laisse tomber le ballon dans un coin, pose sa basse contre le mur, puis sort de la chambre non sans un coup de pied dans un tas de vêtements pour réussir à refermer convenablement la porte. Puis, il traverse le couloir pour aller à la chambre de Takanori. La porte est entrebâillée, à peine, mais Aki ne songe pas au fait qu'il vaudrait mieux frapper et pousse la porte... pour trouver un Takanori à moitié nu. Il laisse échapper un petit rire, suivit d'un sifflement avant d'entrer, mais de se tourner dos au "spectacle".
   
- S'cuse ! J'avais zappé un bout, je crois !!
   
Taka grimpe dans sa chambre immédiatement et s dirige vers l'armoire pas encore refermé. Immédiatement, il sort un jean sombre qui mettait nettement plus ses courbes en valeur ainsi qu'une chemise, un petit gilet à fermer par dessus et une veste. Cette dernière est jetée sur le lit et il se déshabille rapidement avant d'aggriper le jean. Il a à peine une jambe dedans que sa porte s'ouvre à la volée -décidément, plus personne ne savait frapper- et il observe, hébété, Akira qui vient de... Siffler dans sa direction. Il rougit violemment avant de passer rapidement le pantalon puis la chemise, baragouinant quelque chose à Akira pour lui dire qu'il peut se retourner, au moins aussi honteux qu'heureux qu'Akira ait semblé -ben il avait envie de le croire en tout cas- apprécié la vue. Il saisit le gilet qu'il vient boutonner sur le devant avant de ceintrer sa taille grâce au petit rubant dans le dos et finalement il désigne, toujours un peu gêné, son lit :
   
- Tu n'as qu'à te mettre sur mon lit. Ou sur la chaise de mon bureau et heu... Je vais grimper dessus moi. Sur le lit je veux dire, évidemment...
   
Mon dieu, il se faisait honte tout seul, il n'avait besoin de personne pour ça... Pour camoufler sa gêne il vient pousser très légèrement le volume de la radio, se râclant la gorge.
   
- Tu veux que je coupe la radio ou ça va...?
   
Akira rigole, terriblement amusé. Il tourne légèrement la tête vers Taka, histoire de... mais que brièvement, peut-être un peu nerveux à l'idée qu'on remarque ce petit coup d'oeil. Et finalement, lorsque le jeune homme lui assure qu'il peut se retourner, il le fait sans se faire plus prier, au contraire !! Et il fait rouler la chaise du bureau jusqu'à lui avant de s'y poser, jambes de chaque côté du siège, bas posés nonchalamment sur le dossier. Il a une oeillade malicieuse pour le frère de son ami avant de susurer :
   
- Tu déparles, Taka-chan. Il y a un problème ? Sinon, tu peux grimper sur le bureau si tu en as envie. On est dans un pays libre après tout !
   
Il tire la langue au jeune homme avant d'avoir un petit regard plus appuyé pour un magazine de rock qui traînait sur le lit.
   
- Ça va, la musique... Tu lisais quoi ?
   
Takanori vient se poser sur son lit, observant le jeune sportif qui se trouvait dans sa chambre. Oui oui, la sienne... Et mêm qu'il y était de son plein gré. Ce soir, il aurait tout intérêt à verrouiller sa porte tellement ça allait lui servir à "évacuer les tensions". Quant à ce qu'akira ajoute à propos de grimper sur le bureau, d'une petite voix mielleuse, il a l'impression de mourir. Ce type cherchait à nourrir ses fantasmes ou quoi...? Il saisit néanmoins le magasine sur le couvre lit pour le tendre au jeune homme.
   
- C'est un magasine sur le rock auquel je suis abonné. J'aimerais jouer un peu de guitare mais bon, mes parents pensent que c'est encore une lubie et puis avec Taku et sa batterie...
   
Puis avec un petit rire nerveux il tente de blaguer :
   
- Du coup je me contente de chanter sous la douche...
   
Akira attrape le magazine qu'il appuie contre le dossier de la chaise. Il le feuillette sans vraiment lire, observant seulement les titres et les images. Il s'arrête cependant à une page qui offre les tabulations de guitare d'une chanson populaire que, justement, il aimait bien ces temps-ci... Mais naturellement, ça ne servait qu'à Yû, ça. C'était chiant. Il n'y avait jamais de tab de bass. La guitare était juste trop populaire... C'était plus accessible ou... il ne savait pas. Finalement, il relève la tête vers Taka, un petit sourire aux lèvres.
   
- C'est de la bass qu'il faut jouer, Taka-chan ! Ce sont les meilleurs qui joue de la bass !
   
Il rigole avant de lancer la revue sur le lit de Takanori, près de celui-ci.
   
- Il y a trop peu de joueur de bass. C'est super difficile à trouver, en fait. C'est souvent ce qui manque aux groupes de garage... Sans blague.
   
Il fait rouler la chaise jusqu'au lit, pour s'approcher de Taka.
   
- Je sais pour la douche... Takuya nous a raconté...
   
Takanori a un petit regard pour la magasine qui attérit près de lui avant de relever les yeux sur Akira alors que ce dernier, d'un petit élan, fait rouler la chaise jusqu'à son lit. Par réflexe, l'adolescent lève un main pour venir la poser sur l'épine dorsale de la chaise, grattant un peu de son pouce en se passant la langue sur les lèvres sans lâcher l'autre garçon des yeux. D'ailleurs, Akira était plus proche d'avoir son âge à lui que celui de Takuya non...? Et quand le bassiste ouvre à nouveau la bouche, Taka ferme les yeux un instant. Ok, là il aurait voulu crever... Quel traître de merde... Il vient se passer une main sur le visage avant de se laisser tomber en arrière sur son lit. Il soupire, observe le plafond une seconde puis se redresse sur les coudes :
   
- Quel bâtard... Le pire c'est que moi aussi j'ai des dossiers sur lui hein...
   
Il gronde un peu, pas super heureux et même plutôt carrément vexé à l'idée que son frère lui démonte sa réputation auprès d'Akira.
   
- Il ne faut pas croire tout ce qu'il dit, c'est de la jalousie !
   
Dire que quand il était plus jeune, Takuya voulait lui apprendre un peu la batterie... Il en avait les rudiments mais la passion de l'instrument n'y était pas. Les relations entre frère, c'était toujours plutôt fluctuant...
   
- C'est malin, j'ai honte ! Mais si tu veux, dans un album, je dois avoir une vieille photo de Taku déguisé en lapin de pâques pour son anniversaire...
   
Akira rigole... jusqu'à ce que soudainement, Takanori lui affirme qu'il a des dossiers sur Takuya ! Le bassiste se redresse, visiblement très - trop - intéressé. Traître ? Ouais ! Et il en avait même pas honte ! Par contre, Takuya aurait honte... ultra honte !! Akira se redresse, les yeux brillants, lorsque soudainement, Taka lui assure qu'il possède une photo de Taky déguisé en lapin... Et pour son anniversaire quoi ! Même pas pour l'Halloween ! C'était juste... bien pire !!!
   
- Montre !!!!
   
Akira s'assoit tout près de Taka, visiblement près de la crise de fou rire.
   
- Sérieux, Taka... Sois un ange, montre-moi ça ! Je vais tellement le charrier !
   
Et, caressant dans le sens du poil pour être certain d'avoir droit à la photo, il assure :
   
- Je suis certain que tu chantes très bien de toute façon. Il n'a pas vraiment de raison de se moquer... Mais nous on en a une bonne !
   
Takanori est déjà complètement sous le charme lorsqu'Akira vient s'installer juste à côté de lui. Sur son lit. Et son petit coeur adolescent bat la chamade, ne lâchant plus le regard brun des yeux et ce petit sourire insolent. Il n'aurait pas besoin de plaider un seul instant pour que Taka se fasse docile et lui montre la photo mais qu'il le fasse ne fait que battre son ptit coeur plus vite et finalement il se lève, allant farfouiller dans un placard à la recherche d'album de famille. Il revient ensuite se poser juste à côté d'Akira -il en profite évidemment !- et tourne rapidement les pages avant de tomber sur une photo d'anniversaire. Elle n'est pas récent, évidemment... On voit un Takyua d'environs 8 ou 9 ans en costume de lapin, des moustaches peinte sur son visage et un gros oeuf enrubané factice dans ls bras.
   
Il a l'air super fier de lui et derrière lui on voit maman sur une chaise avec un bambin qui observe le petit garçon déguisé avec fascination. Oui bon... Sur la photo, Taka n'avait que 5 ou 6ans alors... Taka vient sortir la photo de son emplacement pour la tendre à Akira, précisant histoire d'enfoncer le clou :
   
- En plus, maman raconte que pendant toute une semaine, il ne voulait plus se faire appeler autrement que "Panpan", comme dans Bambi tu sais ? Il voulait qu'elle achète des carottes et il imitait le lapin du dessin animé en tapant avec son pied. Apprioré, il adorait ce DA quand il était ptit. D'ailleurs, c'est pour ça que maman l'appelle encore et toujours "mon lapin" si tu veux tout savoir...!
   
Akira est comme un gosse à la veille de Noël lorsqu'il réalise soudainement qu'il a réussi à convaincre Taka de lui montrer la fameuse photo ! Et il ne le décourage pas, au contraire ! Il lui lance un regard appuyé suivit d'un grand sourire, mais visiblement, c'est inutile : Taka est déjà emballé à l'idée de lui montrer l'album. Alors Akira en profite pour laisser son regard glisser sur la chute de rein de l'autre un court moment alors qu'il se penche sur son placard, histoire de ... rien en particuliers. D'ailleurs, lorsqu'il réalise ce qu'il est en train de faire, Akira détourne le regard, pas gêné mais plutôt frustré contre lui-même ! Et finalement, il retrouve son sourire lorsque Taka revient s'assoir près de lui. Et Dieu... cette photo vaut des millions ! Il la saisit lorsque Taka la lui tend, semblant avoir du mal à y croire. Oh, dans quelques années, il trouverait sûrement cette photo terriblement mignonne. Mais présentement, il n'est qu'un adolescent... et c'est un véritable fou rire qui le prend, surtout lorsque Taka en rajoute. Panpan !!! Il n'allait pas l'oublier, celle-là
   
- My God... J'adore ! J'a-do-re !!!
   
Et soudainement, la porte d'entrée se fait entendre. Elle claque, signe que ce n'est pas un des parents qui vient d'entrer. Rapidement, Akira observe la photo... puis demande :
   
- Je peux la garder ? Juste le temps de la faire photocopier..! Je te la rend après, okay ?!
   
Taka est aux anges à voir Akira aussi content de lui et ravit de cette photographie. la porte claque au premier et rapidement, l'adolescent referme d'un geste sec l'album avant de s pencher pour le faire glisser sous son lit, à l'abrit du regard de son frère, au cas ou. Il acquiesce rapidement à la question du jeune homme avant de lui faire signe de la cacher vite vite.
   
- Oui mais cache là, je vais me faire tuer !
   
Et comme il entend le pas rapide de son frère dans l'escalier qui lui demande -lui gueule- un truc du genre "Aki n'est pas encore arrivé, il renvoit un petit regard à Aira avant de lui dire :
   
- N'oublis pas que tu as dit que tu voulais bien que je vienne à votre répétition...
   
Akira rigole alors qu'il lève légèrement son maillot de basket. Il glisse la photo à moitié sous ses jeans, histoire qu'elle soit coincée entre la ceinture du vêtement et sa hanche, puis fait un petit clin d'oeil à Takanori.
   
- T'es un ange, Taka-chan. T'inquiète, je le laisserai pas toucher à un seul de tes cheveux ! Aller, je me sauve...
   
Et en sortant, il appelle :
   
- PANPAAAAAAAAAAAAAN !!!!!
   
Taka se mordille légèrement la lèvre inférieur en observant le bout de peau qu'il voit dépasser au dessus du jean alors qu'Akira lève son maillot pour glisser la photographie. Il se fait une joie d'avoir un "protecteur" de ce genre, le regardant quitter sa chambre sans rien dire, jusqu'à ce que ce dernier gueule un "Panpan !" sonnore, suivit d'un "Taka ! Je vais te tuer !" fracassant. Oups...

_________________
♠️♥️♦️♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://truth-akira.azurforum.com
 

1. Un Fantasme Adolescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: GazettE au Lycée-