Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 6. À corriger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kurika
Shut up and Calm down...


Messages : 5138


MessageSujet: 6. À corriger   Dim 5 Déc - 0:26

   
Min Soo était à table. Pas sur la grande non... Sur la table basse du salon. Son assiette vide était devant lui et à l'aide d'un petit morceau de pain, il vient cueillir dans le fond de celle ci un reste de sauce. Bon ok... On lui avait peut être mit sur les bras un poids mais... Bordel ce type savait comment cuisiner. Il chantait la plus jolie des chansons à son estomac et il avait du mal à croire lui même qu'il ait autant mangé ce soir...! Disons que demain matin, durant sa gymnastique quotidienne, il devrait en rajouter un peu s'il voulait garder ce physique dont il était fier et qui lui permettait surtout une bonne souplesse pour se glisser partout ainsi qu'une étroitesse capable de le faire passer par des ouvertures pas très grandes. Mais là, pour ce soir, il n'avait pas pu faire autrement que de faire honneur aux plats de Matt... Des bâtonnets de fromages, des pommes de terre gratinées, des lasagnes maisons délicieuses, du pain à l'ail...
   
Min Soo se laisse tomber en arrière un instant, glissant ses mains sur son ventre, relevant légèrement son t-shirt près du corps au dessus de son nombrile pour y caresser la peau fine qui lui semblait tendu tant son estomac était plein...! Finalement il se redresse sur ses coudes pour observer Matt qui termine également de manger. Les cheveux toujours autant en bataille et ce petit air presque gamin sur le visage. Il ne l'imaginait toujours pas comme un des plus grand voleur qui puisse être... Mais en même temps, ça faisait probablement son affaire.
   
- Comme assassin tu vaux peut être pas un clou, mais en tant que cuisinier, je t'embauche...
   
Matt s'était appliqué en cuisinant ce soir. En fait, il s'appliquait toujours lorsqu'il cuisinait. C'est sa grand-mère, la seule personne pour qui Matt ressent réellement une admiration sans borne - ou plutôt ressentait - qui lui avait appris cet art subtil. Elle lui avait donné bon nombre de recettes familiales qui se transmettaient de mères en filles et Matt en avait été fier, même si forcément, avec lui, la chaîne traditionnelle était cassée. De toute façon, il était le dernier membre de sa famille. Il avait bien quelques oncles et quelques cousins du côté maternel, mais c'est de sa grand-mère paternelle qu'il parlait. Et de toute façon, il n'avait connu qu'elle. Elle l'avait recueilli alors que tout bambin encore, ses parents étaient disparus. Et maintenant, il était ce qu'il était grâce à elle. Peut-être qu'on pouvait éliminer à cette pensée son métier ... parce que ça, c'est quelque chose qui l'aurait tué si seulement elle l'avait su. Mais Matt était néanmoins fier d'être qui il était. Et il continuait de cuisiner avec tout son coeur !
   
D'ailleurs, il semblerait que sa cuisine soit drôlement apprécié ! Un petit rire amusé franchit les lèvres du voleur aux paroles de Min Soo, qui semblait avoir mangé plus qu'il ne l'avait jamais fais. Matt, lui, en était à sa deuxième assiette et il devrait se contenir pour ne pas en manger une troisième. D'ailleurs, les deux premières avaient été plus que remplies... Et lorsqu'il pose finalement sa fourchette dans le fond de son assiette, il a un regard envieux pour la cuisine. Il était présentement assis en tailleur dans le salon, parce qu'il avait insisté pour manger avec Min Soo. Et maintenant, il avait droit à un compliment ! Néanmoins, il lève les yeux au ciel, amusé.
   
- Mais je n'ai pas besoin de valoir quoi que ce soit en tant qu'assassin, alors ça importe peu ! Je suis le meilleur voleur de tous les États-Unis, par contre et je saurai te le prouver !
   
Min Soo fronce légèrement les sourcils en voyant Matt lorgner sur la cuisine. Non... C'était une blague...? Ca avait eu beau être délicieux, il avait eu du mal à finir son assiette pour sa part !
   
- Me dit pas que t'as encore faim...? T'es un gouffre sans fond ou quoi...?
   
Matt tire la langue à Min Soo avant de finalement se laisser tomber sur le sol, le ventre déjà bien rempli... mais l'envie était toujours présente, bon !
   
- Tout à fait... Et un gouffre sans fond, ça ne prend pas un gramme, tu sais...
   
Oui, c'était une petite pique, mais dite sans méchanceté.
   
- Je vais mettre les restes au frigo. C'est super bon réchauffé aussi de toute façon. Si tu veux, tu peux prendre un bout de papier et m'écrire quelques idées de recettes que tu aimerais manger. C'est moins long pour moi si je n'ai pas besoin d'y songer des heures à l'avance.
   
L'assassin a un petit grognement quand il est question de poids. C'était injuste. Dire qu'on louait généralement la génétique asiatique... Bon il était pas à plaindre mais quand même... Il fallait qu'il se dépense pour éliminer quoi... A entendre Matt, les calories s'en allaient miraculeusement chez lui. Min Soo se consolait en se disant qu'au moins, il entretenait la forme... Quant à la question qui lui es posée, toujours reposant sur ses avants bras, il profite que Matt ai l'air de vouloir s'intéresser au plafond pour lui même laisser retomber sa tête en arrière, observant sans vraiment le voir le décors de leur nouvel appartement. Il relève finalement la tête, curieux :
   
- Et tu fais des plats plus orientaux ?
   
Matt a un petit "hmm" songeur à la question de Min Soo. Il fronce les sourcils, posant un doigt sur ses lèvres, semblant s'intéresser grandement à cette question.
   
- J'ai fais quelques fois des plats japonais ou chinois. Et je me suis déjà essayé aux plats coréens, mais vaguement. Sauf deux ! Les kimpap et les nouilles traditionnellement coréennes. C'est un délice. Sinon, je crois que je saurais faire avec un peu de pratique. Quelques suggestions ?
   
Min Soo arque un sourcil et quand des noms à saveur coréennes franchissent les lèvres de Matt, il se redresse tout à fait, s'installant en tailleur pour observer l'américain par dessus la table. Il se fait silencieux un instant avant d'ajouter tout de même :
   
- Mais si tu cuisines coréen, sans vouloir te mettre la pression, tu auras plutôt intérêt d'être excellent...
   
Matt rigole, levant les yeux au ciel. Il étire la main pour essayer d'attraper un bras de Min Soo, mais c'est trop loin. Alors il abandonne... Pas question de bouger pour le moment !
   
- Eh bien si ce n'est pas au goût de monsieur, je ne toucherai plus aux petits plats coréens. Je m'améliorerai en secret et lorsque je cuisinerai comme les mamie coréenne, je garderai mes petits plats pour moi !
   
Nouveau petit grognement de la part de Min Soo qui récupère sa fourchette, commençant à jouer un peu avec de façon distraite.
   
- Les coréens ont beaucoup d'orgueil, va falloir t'y faire... Alors qu'un américain cuisine aussi bien qu'un coréen, c'est pas une valeur facile à appréhender...
   
Il soupire néanmoins avant de se remettre sur ses deux pieds, s'étirant un peu avant d'en revenir à son ventre.
   
- J'ai trop mangé... Demain j'investis le salon pour quelques exercices de gym à ce propos... Je risque de mettre la musique un peu fort...
   
Matt observe l'homme, le détaillant avec peut-être un peu trop d'insistance, mais sans rien de malsain dans le regard. Il appréciait seulement la vue... Normal quand on voyait Min Soo !! Il ignore soigneusement de continuer sur le sujet glissant qu'était les aptitudes en cuisine, car il avait l'impression qu'il pouvait mieux réussir un homard thermidor les yeux fermé et une main attachée derrière le dos que Min Soo des oeufs avec ses pleines capacités... De fait, il s'intéresse plutôt à ce qui suit, haussant les épaules.
   
- Je dors comme un loire ! Du moins, tant qu'il y a raison de dormir sans être réveillé...
   
Il se redresse en soupirant, la nourriture qu'il avait mangé lui pesant un peu sur l'estomac.
   
- Ce que je veux dire, c'est que si tu décides de commencer à hurler dans la maison, là je risque de me lever et en panique...
   
L'homme sursaute soudainement, la montre qu'il portait au poignet sonnant. Il se lève en ronchonnant, se dirigeant vers sa chambre.
   
- Hum... désolé... j'ai à faire cinq minutes, je reviens...
   
Min Soo arque un sourcil lorsque la montre de Matt émet quelques bip aigues. Ce dernier se lève, visiblement mossade, et sans vraiment y réfléchir, le coréen le suit, sans rien lui dire. Et comme finalement Matt ouvre la porte de sa chambre il se fait enfin curieux, demandant avec une pointe de sarcasme :
   
- Tu prends la pillule ?
   
Matt tourne vivement la tête vers Min Soo qui... l'a suivit jusqu'ici... Le voleur soupire, levant les yeux au ciel. Il se tourne vers le jeune homme, croisant les bras.
   
- La pillule ? Tu penses que je me drogue ? Non mais ça va pas la tête... Je suis professionnel, moi...
   
Il attend un bon moment, histoire de montrer à Min Soo qu'il n'est pas le bienvenue, mais visiblement, ça ne fonctionnait pas comme ça dans le Min Sooland... Alors il s'assoie sur le lit, ouvrant le tiroir de sa table de chevet pour en sortir une petite trousse bleue.
   
- Tu es vraiment trop curieux... C'est terrible...
   
Hein... Non, c'était pas vraiment ce à quoi il pensait quand il parlait de pillule... Il voyait plus "féminin" comme notion mais bon... Matt semble attendre quelque chose, son départ sans doute, mais Min Soo ne bouge pas. Et lorsque finalement le jeune homme va s'installer sur son lit, il l'y suit, se déchaussant de ses botillons et de ses chaussettes pour mettre les pieds sur le lit. Son regard sombre se pose avec curiosité sur la trousse et lorsque Matt l'ouvre, il se contente de constater :
   
- Insuline. Tu es diabéthique ?
   
Matt opine brièvement alors qu'il sort son glucomètre de la trousse, ne touchant pas immédiatement à l'insuline. Il prépare le petit appareil, y mettant machinalement l'aiguille jetable, sortant une petite bandelette pour y déposer une goutte de sang. Il pose le glucomètre sur le lit avant de poser le petit appareil contenant l'aiguille sur son index. Rapidement, il presse un petit bouton blanc. Un déclic se fait entendre et lorsqu'il retire son doigt, une goutte de sang perle à celui-ci. Il pose la bandelette contre, puis la glisse dans le glucomètre. Et pendant que celui-ci lit les données, il se débarrasse de l'aiguille.
   
- Tu veux tester ton taux de glucose dans le sang ? On vient juste de manger, alors forcément, c'est plus élevé... Mais j'ai toujours trouvé ça amusant à savoir.
   
Min Soo observe avec attention et quand Matt lui propose de tester, il hésite avant de finalement hocher la tête de gauche à droite. Il n'avait pas tellement envie de se faire piquer le doigt non... Même si l'expérience avait un vague côté amusant. Continuant d'observer le petit rituel de son colocataire, Min Soo poursuit sur le terrain de la conversation :
   
- Il va falloir qu'on trouve une histoire pour les voisins. Cet appartement est plutôt riche, les voisins le sont aussi, ce qui les rend encore plus curieux que dans gens lambda.
   
Matt a un petit juron alors que le chiffre devient fixe sur le petit appareil. 19 ?! Il venait peut-être juste de manger, mais ça, c'était pas très normal... Il gronde, ignorant un moment Min Soo, la tête ailleurs. Il range soigneusement le glucomètre dans son petit étuit, puis sort un glacon d'insuline. Il prépare avec soin une seringue, puis tourne la tête vers Min Soo.
   
- Je ne veux pas te mettre mal à l'aise - même si je me demande si c'est possible... - mais cette semaine, je dois piquer sur les cuisses.
   
Parce que forcément, il changeait toujours d'endroit, histoire de ne pas avoir les bras constellé de petites marques gênantes...
   
Matt semble contrarié par ce qu'il lit sur sa petite machine. Et tandis qu'il prépare une seringue, rangeant le reste de son matériel, il lui parle de la zone des piqûres. Min Soo l'observe l'air de dire "oui... Hé bien...?" et finalement il réalise, demandant :
   
- Tu veux que je m'en aille ?
   
Matt lève les yeux un ciel, un petit sourire s'installant néanmoins sur ses lèvres. Il se lève, posant la seringue avec soin sur sa table de chevet, puis fait sauter sa boucle de ceinture.
   
- Oh, mais fais comme chez toi... Alors, tu as songé à une histoire à raconter ? Hmm...
   
Matt prend un petit air rêveur alors qu'il déboutonne son jeans pour le laisser tomber au sol. Il s'assoie à nouveau sur le lit, reprenant la seringue. En moins de quelques secondes, il a déjà piqué et rangé à nouveau tout son nécessaire, l'habitude aidant.
   
- On pourrait s'inventer une vie de rêve ! Tu veux être mon mari ?!
   
Il éclate de rire, visiblement amusé !
   
Min Soo ne lâche pas des yeux la silhouette de Matt. Il était mignon alors pourquoi pas regarder...? Mais sans toute fois l'intérêt trop développé. Assit en tailleurs, il attend que Matt ait finit sa petite affaire et il reste surprit devant le peu de temps que ça prend... Hé bien... Rapide l'animal. Et quand il lui fait une suggestion d'histoire, Min Soo lève les yeux au ciel.
   
- J'avais plutôt songé à être ton "correspondant" ou quelque chose dans ce goût là. C'est pénible à falsifier un certificat de mariage.
   
Ouais, il l'annonçait sur le ton d'une platitude mais c'était pas tant le mariage qui l'emmerdait dans ce plant que le fait de devoir falsifier ce genre de documents...
   
Matt tourne la tête vers Min Soo, visiblement surpris.
   
- Hein ? C'est dur de faire des faux ? Tu rêves ? Je pourrais bien nous faire un faux certificat de mariage, aller le présenter à tous les cardinaux et au pape lui-même et ils bénieraient notre très gay mariage, très cher !
   
A nouveau, Min Soo roule des yeux en se laissant retomber sur le lit.
   
- Admettons. Mais je veux voir ce document pour vérifier qu'il est bien fait.
   
Puis fronçant les sourcils il s'interroge :
   
- Tu ne vas pas me faire porter un nom américain hein ?
   
Matt se tourne complètement vers Min Soo une fois la petite pochette bleue disparue dans son tiroir. Il bat des paupières, faisant le gentil garçon. Puis, il prend les mains du jeune homme dans les siennes.
   
- Min Soo Anderson ! C'est très joli, tu ne trouves pas ?
   
Il rigole, relâchant les mains de l'assassin pour se remettre sur pied. Ce faisant, il remonte ses pantalons pour les rattacher.
   
- Et puis comme ça, la plupart de nos riches voisins vont simplement nous ignorer. C'est plus pratique, crois-moi... Les vieilles femmes riches n'ont rien d'autre à faire que de regarder par la fenêtre pour voir ce que les voisins font...
   
Min Soo claque sa langue contre son palais tandis que Matt saisit ses mains. Il les retire d'un petit mouvement sec alors que l'américain est déjà repartit à son rhabillage. Il grogne vaguement quelque chose à propos du fait que ça faisait vraiment idiot mais poursuit cette conversation. En tout honnêteté, il en avait rien à foutre de l'histoire qu'ils raconteraient autours d'eux pour autant qu'ils racontent la même...
   
- Tu choisis la date de notre mariage, mais on s'est rencontré dans mon pays. On s'est marié pour que j'obtienne ma carte verte ce qui explique que tu sois si jeune...
   
Matt laisse échapper un petit "tsss" faussement agacé en levant les yeux au ciel. Allons ! Comme s'il ne pouvait pas l'apprécier alors qu'il était à peine plus jeune que lui ! Oui bon, quand même un peu... mais pas tant que ça non plus ! Il n'avait pas 38 ans, allons donc ! Revenant s'assoir sur le lit ou plutôt, s'y laissant tomber de tout son long, Matt tourne la tête pour apercevoir Min Soo.
   
- Mais tu n'échangerais ton bon mari pour rien au monde. De toute façon, mon père est un riche pétrolier. C'est la raison pour laquelle on peut couler des jours tranquilles dans un si bel appartement.
   
Min Soo hoche positivement la tête, nottant l'information. Il observe Matt encore un moment avant de fignoler :
   
- Je ne travail pas, je vis à tes crochets. Ils vont adorer nous trouver des défauts... Autant leur un mettre un sous le nez pour éviter qu'ils ne fouinent malgré tout. Et toi ?
   
Matt opine brièvement, tout à fait d'accord sur ce point. Il réfléchit un moment avant de finalement déclarer :
   
- Moi, je sors un peu trop. D'ailleurs, on te trouve souvent près de la crise de larmes sur le pallier. C'est jamais amusant de se faire tromper... D'ailleurs, je saurai demander à quelques amies à moi de passer pour sortir de l'appartement après quelques cris bien poussés. Ils n'auront vraiment pas à chercher bien loin...
   
Min Soo ouvre la bouche, indigné et finallement il étend sa jambe pour donner un coup de pied à Matt ! Il pince les lèvres, vexés comme s'il était véritablement trompé tout à coup et s'indigne encore plus :
   
- Hé bien merci ! On peut pas dire que tu es beaucoup de goût si tu penses trouver mieux ailleurs que dans ton lit conjugale !
   
Non parce qu'en plus, Min Soo ne doutait pas trop de lui quoi...
   
Matt pousse un petit cri indigné alors qu'il se reçoit carrément un coup de pied ! Il se redresse pour ... prendre Min Soo dans ses bras ! Il le serre contre lui avant de glisser une main sur ses côtes pour le chatouiller !! Et peu importe qu'il se reçoive un coup bien placé dans l'estomac, Min Soo l'avait bien mérité !
   
- Tu es idiot ! Je ne vais pas te tromper pour vrai puisqu'on est pas vraiment mariés ! D'ailleurs, même si c'était le cas, je ne le ferai jamais. C'est vraiment pas mon genre !
   
Matt aurait pu réfléchir un peu plus... Parce que Min Soo n'était pas très sociable et travaillait en tuant des gens... Alors être saisit à bras le corps comme ça... La réaction est purement instictive et le coréen à une prise pour l'américain, l'envoyant chuter sur le sol, à côté de lit, avant de lui tomber dessus, se posant sur ses hanches et levant le poing comme sur le point de le frapper. Il retient néanmoins le coup sans pour autant abaisser le poing immédiatement et il fronce les sourcils, irrité :
   
- Tu essais de te faire tuer ou quoi ?
   
Matt pousse un petit cri qui s'étrangle pour moitié dans sa gorge alors qu'il chute brutalement sur le sol, de l'autre côté du lit. Et c'est avec souplesse que Min Soo se pose par-dessus lui, s'apprétant à le frapper. Matt écarquille ses grands yeux bruns, les lèvres entrouvertes, visiblement hébété. Se faire tuer ? Ah ça oui, il l'avait bien vu !!
   
- Mais ... T'es quoi ?! Une amazone ?!
   
Il tend lentement, très lentement une main pour la glisser sur la joue de Min Soo, comme s'il essayait d'apaiser un petit animal effrayé... ce qui était finalement un peu le cas.
   
- Je ne veux pas te faire de mal, Min Soo... Je te le jure...
   
Min Soo se crispe, retenant de toutes ses forces ses réflexes alors que Matt approche sa main de son visage. Le contacte est chaud, doux... Mais l'asiatique ne se détend pas. Et son poing toujours levé est tellement serré que ses jointures en blanchissent. Néanmoins, comme Matt ne semble pas prêt à nouveau de lui tomber dessus, Min Soo finit par relâcher un peu de pression, s'appuyant sur le ventre du jeune homme pour se remettre debout.
   
- Oui hé bien ne fais pas ça sans prévenir. Tu as de la chance que je n'étais pas armé je suppose...
   
Bon il savait encore retenir ses attaques hein... Mais il voulait être sûr que Matt comprenne qu'il était mieux pas d'être aussi spontané et démonstratif sans y avoir été invité...!
   
- Je crois qu'on devrait éviter les démonstration d'affection trop spontané en public...
   
Matt pousse un petit soupir de soulagement avant de se mettre sur pieds à son tour. Il se laisse à nouveau tomber sur le lit, en position assise, cette fois. Il observe un moment Min Soo, puis finalement, hausse les épaules.
   
- Mais je suis démonstratif...
   
C'était presque dit sur un ton enfantin. Matt avait toujours eu besoin d'attention, de câlins, de tendresse... Et il allait facilement vers les gens. Forcément, c'était une situation nouvelle et un peu étrange là... Surtout s'il ne pouvait pas toucher son "mari" en public, allons donc !
   
- Tu ne manques pas de chaleur humaine, parfois ?
   
- Oui hé bien soit démonstratif sans me surprendre ou me faire peur, on aurait l'air malin si les réflexes prenaient encore le dessus...
   
Min Soo gronde, un peu boudeur pour le coup et il ne retourne pas s'assoir, gardant les bras croisé, légèrement nerveux maintenant que l'adrénaline circulait encore un peu dans son système. Quant à la question qui lui ait posée, en toute honnêteté, il lui répond :
   
- Dans mon métier, on évite d'avoir des attaches, se sont des poids morts voir même carrément des embêtements. Et compte tenu de notre cible, si tu avais besoin de "chaleur humaine", assures toi qu'elle ne te distraie pas trop, on a besoin d'avoir notre tête correctement sur nos épaules.
   
Matt fronce les sourcils. Ah oui... Ils ne parlaient pas du même genre de "chaleur humaine" n'est-ce pas ? Il soupire, levant les yeux au ciel. C'était le genre de conversation qui était peine perdue pour le moment de toute façon. Oui, que pour le moment. Matt n'abandonnait jamais aussi facilement... Finalement, il s'étend convenablement sur le lit, légèrement somnolant.
   
- Bien, si tu préfères rester dans ton coin à crever de froid, c'est ton choix. Moi, je vais dormir un peu avant d'aller prendre une bonne marche... Tu as besoin de quelque chose, puisque je vais sortir ? Des fausses cartes, des faux documents, une bague de mariage...
   
Min Soo ouvre la bouche avant de la refermer. Il lève sa main à hauteur de regard avant de froncer les sourcils, revenant observer Matt. Juste... Il aurait complètement zapé cette histoire d'anneau si Matt n'y avait pas fait allusion.
   
- Hé bien j'aurais besoin de posséder des papiers avec mon nom d'époux. Carte d'identité, passeport, permis de conduire... Et j'ai aucune idée de mon tour de doigt...
   
Puis, parce qu'il ne fallait pas l'oublier, il rappel :
   
- Ha et une carte verte à mon nom... Ca c'est peut être le plus difficile, mais je devrais avoir peu l'occasion de la sortir...
   
Hmm... Passeport, permis de conduire, carte d'identité... Carte d'assurance maladie aussi. Il aurait le nécessaire. Pas ce soir, mais il passerait les deux ou trois prochains jours à falsifier des documents, forcément. Et donc une carte de résidence permanante... Ah oui, ça il l'avait presque oublié et ça lui causerait un peu de soucis. D'ailleurs, il fronce les sourcils, observant avec grand soin Min Soo. Il opine brièvement, puis finalement, il demande, parce qu'il est pas con et apprend vite :
   
- Tu me laisse toucher ton visage un peu ? Je veux juste vérifier quelque chose...
   
Ça aurait pris quelques secondes s'il n'avait pas parlé, mais soit ! Min Soo était farouche, c'est bon il avait compris !
   
L'assassin fronce les sourcils, prêt à mordre sur Matt s'approche pour le moment mais comme ils sont dans un sujet très sérieux et que le voleur à l'air professionnel, il finit néanmoins par hocher la tête de façon positive quoi que légèrement méfiant.
   
- Quoi ? Qu'est ce qu'il y a...?
   
Matt lève les yeux au ciel, mais ne répond pas à Min Soo. Il se met à genoux sur le lit, puis glisse doucement ses mains dans les cheveux du jeune homme pour dégager complètement son visage. Il les relâche... et son visage reste à découvert. Hum. Il glisse doucement un pouce sous l'oeil en amande, enlevant un brin de maquillage, puis en fait de même de l'autre côté. Finalement, il passe le bout des doigts sur une joue pour s'assurer que Min Soo ne porte pas de fond de teint, puis relâche le jeune homme. Toujours dans sa petite inspection, il prend la main gauche de Min Soo, observant un moment son annulaire avant de poser deux doigts autour.
   
- 58 pour la taille de la bague... Je te trouverai un joli diamant, un vrai. Sinon on va spéculer sur mon porte-feuille !! Tu pourrais te démaquiller un peu plus tard dans la soirée ? On va aller dans la salle de bain pour profiter de la lumière vive du néon et du mur blanc et je vais prendre les photos pour les cartes d'identités. Ça ne va pas être prêt ce soir, ni demain par contre. Je t'avertis tout de suite...
   
Min Soo se laisse faire observant avec curiosité et intensité le visage de Matt qui semble absorbé dans ses réflexions. Et de fait, le coréen se détend tout à fait entre ses mains, le laissant prendre les mesures qui lui plaisait pour le bien de son travail. Et quand il lui ressort son tour de doigt comme ça, Min Soo a une petite exclamation à la fois admirative et surprise.
   
- Ouais pour les photos. Mais tu as deviné mon tour de doigt juste comme ça ? C'est tout ?
   
Puis il revient observer sa main, un petit sifflement franchissant ses lèvres.
   
- La première fois qu'on m'offre une bague, elle va être en diamand et se sera un anneau de mariage...
   
Pensif, il demande sans y songer :
   
- Je pourrais la garder ?
   
Matt laisse échapper un petit rire amusé, haussant les épaules. C'était l'habitude, peut-être... Il commençait à s'y connaître en bijou. Ce n'était pas inné. Il avait besoin de ces connaissances pour revendre lorsqu'il en volait, tout simplement ! Parce qu'il ne vendait pas au coin d'une rue mal fâmée, lui... oh non. À ce qu'ajoute Min Soo à propos de la bague, il ne rigole pas, mais lui offre un magnifique sourire.
   
- Je peux même te l'offrir dans les règles de l'art, si tu veux ! Et puis, elle sera à toi, bien sûr que tu peux la garder. Mais ne pense pas que parce que je ne la paie pas, elle ne m'a rien coûté ! Le temps c'est de l'argent !
   
Il laisse échapper un petit rire, tendant une main vers Min Soo dans le but avoué de le prendre à nouveau dans ses bras... Mais il interrompt son geste rapidement, se souvenant juste à temps que c'était mieux de ne pas faire ce genre de truc...
   
- Bref...
   
Malaaaaaise....! Matt soupire, se laissant à nouveau tomber sur le lit, sans quitter Min Soo des yeux, néanmoins.
   
- Ça va faire bizarre, après un mois de cohabitation, de repartir chacun de notre côté... non ?
   
Min Soo observe encore une minute son annulaire gauche avant de relever les yeux sur Matt quand celui ci semble encore partit dans un élan d'affection. Il lui est reconnaissant de s'interrompre avant de promettre :
   
- Je ferais des efforts en public si besoin de nous afficher. Mais dans l'intimité de l'appartement, j'ai besoin d'avoir mon espace.
   
Puis, puisqu'une question lui avait été posé, il y réfléchit très sérieusement avant de finalement convenir :
   
- Oui. Mais ça, on en reparlera le moment venu. Parce que compte tenu du boulot qui nous attend, on est pas rendu là encore...
   
Matt opine brièvement à tout ce que dit Min Soo. Alors il n'insiste pas, ne bougeant pas de sa place. Au moins on ne lui avait pas interdit de "toucher avec les yeux" ! D'ailleurs, gouailleur, il fait remarquer :
   
- Moi aussi j'ai besoin d'avoir mon espace...!
   
Il a un petit regard appuyé pour Min Soo... qui a toujours les deux pieds dans sa chambre, non ? Et il s'y était invité un peu à la sauvette pendant qu'il faisait quelque chose d'assez personnel ! Néanmoins, Matt laisse échapper un petit rire, n'en voulant pas pour deux sous au joli Coréen.
   
- Je vais sortir dans une demi heure. J'ai juste besoin de digéré un peu. Tu peux t'occuper de la vaisselle ? Puisque j'ai cuisiné... Et de toute façon, j'en ai pour un bon moment à l'extérieur.
   
Dans l'art de jouer les innocents qui n'ont rien comprit, Min Soo pouvait parfois se révéler très fort...! Et c'est ainsi qu'il fait semblant d'ignorer la remarque qui lui a été faite même s'il l'a très bien comprise. Le jeune homme se penche pour récupérer ses chaussures histoire de sortir malgré tout et même si ça ne l'enchante pas et qu'il accueil la question de la vaisselle avec un petit grognement, il acquiesce... Avant de rectifier :
   
- Je vais mettre dans le lave-vaisselle...
   
Il se dirige ensuite vers la sortie de la chambre donc et avant d'en sortir, se retenant au chambranle il se retourne à nouveau, toujours aussi curieux :
   
- Je suppose que même si je te le demande, tu ne vas pas me dire ce que tu vas faire ?
   
Matt a un petit sourire amusé. Il ferme déjà les yeux, sachant fort bien qu'il va s'endormir dans une ou deux petites minutes à peine.
   
- On se revoie un peu plus tard, Min Soo. Bonne soirée.
   
Ça répondait à sa question ça, non ? Il ne dirait pas... Parce que tout professionnel du crime a son petit jardin secret... Ce qu'il ne dira à personne, ses trucs personnels. Et c'est ce que Matt voulait conserver pour lui...
   
Min Soo n'insiste pas, saisissant la poignée de la porte pour la refermer derrière lui. Plutôt que de se diriger tout de suite à la cuisine, il retourne à sa chambre, songeur. Le coréen se repasse le film des informations à retenir pour tenir soudé leurs histoires et une petite exclamation vexée et aiguë franchit à nouveau le seuil de ses lèvres alors qu'il passe le pas de sa porte. Il en revenait pas : il allait être cocu !

_________________
♠️♥️♦️♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://truth-akira.azurforum.com
 

6. À corriger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: Assassins-