Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 23. Luhan & Yifan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kurika
Shut up and Calm down...


Messages : 5079


MessageSujet: 23. Luhan & Yifan   Mar 5 Aoû - 14:37

Luhan avait encore les cheveux mouillés après le bain qu'il venait de prendre dans la rivière. Le tronçon qui passait sur leur terrain était beaucoup plus proche du lit de cette dernière et de fait le courant y était un peu plus fort (quoi que toujours calme) et le milieu plus profond. En fait il y avait même un trou d'eau à un endroit et Luhan supposait qu'ils pourraient même l'aggrandir davantage pour en profiter lorsqu'il ferait chaud. Comme d'habitude il avait été réveillé à l'aurore pour voir le soleil se lever et lorsqu'il revient de son bain, Yifan est là, un peu ensommeillé à rompre un peu de pain. Luhan se saisit de la moitié qui lui est donnée avant de s'assoir à côté de son compagnon. Il avait décidé de ne plus aborder le sujet de la veille et souhaitait fort que tout l emonde en fasse autant, pour l'heure... Le chinois vient mordre dans son pain, qui avait finalement plutôt la texture d'une brioche et son regard va jusqu'à un joli pêché dont les branches les plus basses avaient probablement déjà été pillées par les enfants. Ils pourraient en planter d'autres...

- On est bien là non ? Pas trop près de la ville...

Luhan l'avait amené un peu plus loin que Yifan ne l'avait prévu, mais il n'avait pas opposé de résistance, suivant le jeune homme là où il allait, comme à son habitude. Ils avaient donc dormis dans un grand terrain visiblement abandonné depuis un moment. Pourtant, ça le surprenait un peu. L'endroit était superbe. Un peu en retrait, calme. D'ailleurs on ne voyait d'ici aucune maison aux alentours bien qu'il y en ait forcément. Une rivière passait dans le coin et même s'il ne l'avait pas vu, vu le bruit c'était plus pratique que chez les frères de Luhan. Elle semblait plus près. Le terrain était assez grand et il imaginait bien une petite maison tranquille. Le sol semblait même drôlement fertile ! Quoi qu'il en soit, ils avaient bien dormi. Lui en tout cas avait bien dormi. Il ne savait pas trop pour Luhan ! C'est qu'à son réveil, comme souvent, le bel homme était déjà parti faire il ne savait quoi. Alors Yifan s'installe sur une couverture, rompant un morceau de pain. Et justement, voilà Luhan qui revient. Yifan a un sourire un peu endormi pour lui, lui tendant la nourriture tout en acquiesçant.
[ | Modifié (13:45:44)]
- Vraiment, c'est superbe. Je peux pas croire que personne en fasse quoi que ce soit. T'es allé à la rivière ? Elle semble toute près en plus.

Luhan acquiesce pour la rivière, passant d'ailleurs une main dans ses cheveux mouillés pour les rabattre en arrière.

- Elle est assez large. Il faut à peine cinq minutes pour tomber dessus en bordure de ce petit coin de forêt là bas. Et profonde. Il y a du poisson.

Pour Yifan le pêcheur quoi ! Et montrant quelques arbres frutiers :

- Je suppose qu'à un moment on plantait des arbres fruitiers ici. Mais c'était trop à l'écart de la ville.

Yifan a un petit soupir peut-être un peu rêveur alors que Luhan lui parle du poisson qu'il y avait dans la rivière et du fait qu'elle n'était qu'à cinq minutes à pieds. Puis, son regard se pose sur les arbres et il admet :

- C'est ridicule. C'est justement le principal attrait de cet endroit : c'est isolé.

En tout cas ! Il croque avec appétit dans son morceau de pain, marmonnant au milieu de sa bouchée :

- J'ai rudement bien dormi. Et toi ?

Oui, c'était ce qui lui plaisait à lui aussi. Luhan garde son pain en main, observant tout autours de lui une végétation qui s'éveillait un peu paresseusement. Il en revient à Yifan en acquiesçant brièvement, demandant même si ça semblait clair :

- L'endroit te plaît ?

Yifan a un sourire pour Luhan, acquiesçant lentement. Mais il est un peu surpris que le jeune homme insiste à ce point, pour être franc ! De fait, il fini par demander :

- Il y a un truc que j'ai raté ?

Luhan hoche négativement la tête. Et avant de lâcher la nouvelle, il explique :

- Je ne fais pas la bouffe ou la lessive comme Hyun Hee ou Kai. Je continuerais de m'occuper de mes fringues et toi des tiennes. Pour le reste on s'organisera sur le tas.

Et finalement :

- J'ai acheté ce terrain. Il va de la forêt là à la route de l'autre côté. Et il y a deux murets en pierre assez loin des deux autres côtés pour délimités.

Du coup :

- C'est toi qui devra payer les premières matières premières pour la construction.

Yifan cligne une ou deux fois des yeux, un peu confus alors que Luhan lui parle de lessive et de nourriture... et lorsque finalement, la nouvelle tombe, il en a le souffle coupé ! Il entrouvre les lèvres... puis les referme, ne sachant pas trop ce qui se passe ! Et finalement, un grand sourire se dessine sur ses lèvres ! Il s'approche, glissant son nez contre une joue douce avant d'y poser les lèvres pour l'embrasser.

- Tu as fait ça ?

Il acquiesce donc, assurant :

- Je vais commencer à pêcher aujourd'hui ! On aura de quoi se faire une maison superbe ! Oh, j'y crois pas...!

Il était extatique !

Yifan bug... Et pour une fois que Luhan arrive à lui couper le sifflet hein ! Il se mérite des câjoleries... Mais Yifan retrouve un entrain plus habituel et par principe, Luhan soupire de manière lasse en levant les yeux au ciel. toutefois un petit sourire perce malgré tout aux coins de ses lèvres.

- Si tu pêches et que tu t'occupes d'un potager et des arbres fruitires, on pourra se contenter de mon seul travail en ville.

De fait oui :

- Je vais demander à XiuMin de parler pour moi.

Yifan poser une main sur une cuisse de Luhan, caressant de son pouce. C'était génial. Ils s'organisaient leur petite vie bien à eux. Ça allait parler parce qu'ils n'étaient pas mariés mais il n'en avait vraaaaiment rien à faire !

- J'espère que tu vas aimer ce boulot. Ah, tu vas être génial en yakuza !

Quant même, c'était ultra sexy quoi.

Luhan finit par se faire contaminer un peu par cette bonne humeur, ayant un petit rire pas bien long mais sincère en repoussant gentiment Yifan.

- Mais je suis triste qu'on n'ait pas cherché plus pour ta famille.

Il secoue la tête en précisant :

- Je sais que ce n'est pas si important pour toi. Mais savoir d'où on vient, même si c'est de loin... Ca fait un peu partit de nous non ?

Luhan a un rire bref et Yifan sent son coeur s'emballer. Le moment était vraiment parfait. Vraiment. Sauf que soudainement... le jeune homme lui parle de sa famille. Il hésite un peu... et ce silence n'est pas de ceux qu'ils partagent en toute tranquillité.

- Luhan.. je suis allé en ville hier... Pour le poisson, tu sais...

Il se racle la gorge, un peu mal à l'aise. Et finalement, il admet :

- J'ai vu là-bas un homme et son fils. C'est peut-être rien mais... la ressemblance est frappante.

Yifan semble soucieux un moment... Et Luhan fronce légèrement les sourcils, attendant quelques explications. Sur le moment, un peu bête :

- En même temps s'ils sont pères et fils la ressemblance s'explique. Pourquoi tu me parles de ça encore ?

Yifan secoue négativement la tête parce que Luhan n'avait pas compris.

- Je veux dire que moi, je leur ressemble. En fait sur le coup je n'y ai pas fait attention. Mais c'est un marchand qui me l'a fait remarquer, il trouvait ça très amusant...

Luhan reste un peu interdit un moment parce que... Ben, ce serait arrivé en Chine encore il dit pas et pourtant le pays était salement vaste quoi !

- Tu es allé leur parler ? Ils t'ont vu ?

- Je pouvais pas aller leur parler et non, ils ne m'ont pas vu.

De fait, après un nouveau petit moment de silence, Yifan admet :

- C'est vraiment ridicule.

Il se relève, glissant une main dans ses cheveux tout en faisant quelques pas, nerveux. Il n'avait jamais vraiment été dans cet état mais... Se retournant vers Luhan il explique :

- C'était l'empereur de Chine et son fils.

Luhan ne comprend vraiment pas ce qui inquiète à ce point Yifan. Ce dernier commence à tourner un peu en rond... Et Luhan finit par se remettre debout, abandonnant le pain sur la couverture pour rejoindre son compagnon. L'empereur et le prince...? Carrément...? Soupçonneux un moment, Luhan s'accorde finalement sur le fait que Yifan n'irait pas lui raconter pareil mensonge, surtout maintenant.

- Qu'est-ce que tu veux faire ?

Yifan hausse lentement les épaules. Il était rassuré que Luhan ne remette pas sa parole en cause.

- Je sais pas. J'y ai réfléchit mais... T'imagines ? Soit c'est faux et on m'accuse de tromperie envers un empereur. Soit c'est vrai et... et ma vie devient vraiment différente. J'aurai pas le choix s'ils savent que j'existe, tu comprends ?

Il prend une main de Luhan dans la sienne, caressant un peu avant de convenir :

- Tu devrais peut-être commencer par aller voir toi-même. Si ça se trouve, tu vas revenir en te moquant de moi parce qu'il y a rien là.

Luhan acquiesce... Pas certain d'aimer les deux chemins non plus. Du moins, si c'était vrai, Yifan pouvait encore leur parler parce qu'assurément ils avaient dû le pleurer. Et les convaincre de le laisser vivre ici quoi... Du coup à la solution proposée :

- Je vais le faire. De toute façon j'ai encore quelques entrées d'avoir été interprète.

Yifan acquiesce lentement, un peu rassuré. C'était comme si Luhan prenait les choses en mains et il lui faisait confiance là-dessus. Il s'approche, venant prendre l'homme dans ses bras, en ayant un peu besoin là !

- Mais c'est sûrement rien. J'ai vraiment pas de sang bleu, tu sais bien !

Luhan vient prendre l'homme dans ses bras alors qu'il a beau dire, il ressent un peu d'inquiétude dans sa voix. Et que Yifan retienne parce que ça ne lui arrivait pas souvent mais posant sa tête contre une épaule de Yifan et affirmant sa prise autours de sa taille, Luhan assure :

- Au contraire. Je suis sûr que tu pourrais... Et que tu aurais fait un grand monarche.

Yifan tourne doucement la tête, fermant les yeux tout en venant déposer un baiser contre la tempe de Luhan. Il était touché par le compliment, qui n'en était pas un petit. Et Luhan ne les distribuait jamais légèrement.

- Alors ? Tu me montres cette rivière ?

Il avait besoin de se changer les idées. De toute façon, ils ne pourraient rien faire tant et aussi longtemps que Luhan n'aurait pas vu l'empereur.

Luhan acquiesce, venant attraper le bras de Yifan pour l'entraîner en direction de la fameuse rivière.

- Et cet après-midi tâche d'attraper assez de poisson pour six. Nous inviterons mes frères et leurs compagnons à dîner autours du feu. Ca les changera.

Yifan acquiesce brièvement tout en se penchant pour attraper le harpon qu'il avait amené, davantage par mesure de sécurité vu ce qui s'était produit la veille plutôt que pour attraper du poisson. Mais finalement, ça allait servir d'une façon toute positive !

- Tu sais qui va être heureux que tu entre chez la yakuza ? Enfin, heureux. Je veux dire qu'il va exploser de joie.

Et parce que Luhan ne semble pas voir :

- Xiumin !

Heu... Non, il ne voyait pas. Il est sur le point de proposer Jiang Li mais Yifan le devance en lui parlant de XiuMin. De fait, un peu dubitatif :

- Pas sûr, on verra bien. J'ai l'impression d'être à des années lumières de XiuMin. Même Jiang Li parfois j'ai du mal à le comprendre. Ils ont changé.

Un sourire étire les lèvres de Yifan à ce que lui dit Luhan. Lui il savait bien. Mais parfois, il valait mieux se rendre compte de certaines choses par soi-même. Alors il répond simplement, sur un ton joyeux :

- Oui, on verra bien !

- Arrête avec ce sourire bête... Vraiment !

Luhan ronchonne en repassant devant Yifan, fourrant ses mains dans ses poches alors qu'ils reprennent le chemin de la rivière. Tout était un peu redevenu comme avant... Et c'était bien comme ça.

_________________
♠️♥️♦️♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://truth-akira.azurforum.com
 

23. Luhan & Yifan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: Époque d'Edo-