Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 16. Jae Hwa & Ketsueki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kurika
Shut up and Calm down...


Messages : 5137


MessageSujet: 16. Jae Hwa & Ketsueki   Sam 2 Aoû - 15:44


Voilà, c'était fait. Le mariage avait eu lieu. Cette annonce avait fait son petit effet sur le peuple. Certains bien pensants avaient été choqués. Choqués par ce métissage qui commençait à tendre vers le coréen davantage que vers le japonais, peut-être. Mais aussi parce que s'il était normal d'épouser des fleurs ou des femmes coréennes, il en était autrement des hommes qui assumaient pleinement leur masculinité. Leur place au sein du peuple était différente et probablement qu'on s'attendait à ce que le futur empereur jette son dévolu sur quelqu'un de bien plus féminin. Il ne permettrait toutefois à personne de tenter d'en féminiser un ou l'autre et ça avait été plutôt clair à ce mariage où tous les deux avaient revêtus de somptueux habits masculins et royaux. Son père ? Son père fulminait... C'était évident. D'ailleurs, un homme avait déjà mystérieusement perdu la vie sous la fenêtre de la chambre dans laquelle logeait Jae Hwa avait le mariage, signe qu'il s'occupait bel et bien de sa sécurité. Mais ça continuait d'inquiéter Ketsueki malgré tout.

Ils venaient tout juste de quitter leurs invités. La cérémonie était terminée. Il était... terriblement tard. Ou tôt. Ça dépendait du point de vue. Les festivités allaient continuer toute la nuit au sein du peuple. Quelle idée de fêter tant pour le mariage d'un autre... Mais il était maintenant 4h du matin et franchement, Ketsueki n'avait plus été capable de tenir. Jae Hwa n'avait pas argumenté et il lui en avait vraiment été reconnaissant ! Il venait pour sa part de se laisser tomber dans le lit de sa nouvelle chambre. Leur nouvelle chambre, un lieu commun. Il n'était pas resté dans celle où il avait grandit. Ça lui faisait un peu bizarre, pour tout dire.

- L'eau de la baignoire est chaude, si tu veux. Je suis tellement claqué que j'aurais peur de m'y noyer...

Il a un looong soupir tout en marmonnant :

- Tu as vu la tête de mon père ? Le peuple osait à peine applaudire, du coup. Il aurait pu faire preuve d'un peu de retenue en public au moins.

La journée avait été longue... Mais pas plus que la précédente lorsqu'il avait fallu répéter encore et encore et encore. Jae Hwa s'était plié à de nombreuses règles typiquement japonaises qu'il lui avait fallu apprendre dans un délais très court mais il n'y avait pas eu de raté pour le jour J. Le mariage avait été célébré, la fête avait battu son plein et de très hautes personnalités avaient fait le déplacement pour leur formuler leurs voeux. Il s'était bien sûr entretenu un long moment avec l'empereur de Corée et à présent, tandis que Ketsueki avait demandé à se retirer, Jae Hwa en avait convenu, saluant encore quelques invités et personnalités qui de toute façon n'attendaient sûrement que de les voir quitter pour en faire autant ! Ils avaient donc rejoint leur chambre et Jae Hwa avait défait une partie du kimono de cérémonie un peu trop lourd à son goût. Il aurait bien porté l'habit coréen mais il avait besoin de montrer patte blanche au peuple alors ainsi soit-il. A propos du bain :

- Il attendra demain matin. Je risque de m'y endormir également.

Quant au père de Ketsueki, son nouveau beau père, il n'avait pas manqué d'ardeur dans ses tentatives de le rayer de la carte.

- J'ai vu. Il devient fou. N'entâchons pas le mariage mais bientôt il faudra que le peuple vive un bref deuil.

Le tout sur un ton assez bas tout de même.

Ketsueki acquiesce brièvement à propos du bain. C'était plus sage. Il s'assoie dans le lit, observant son mari. C'était vraiment particuliers. Vraiment... Il ne s'attendait pas à se marier et soudaiment, du jour au lendemain, il demandait sa main à Jae Hwa. Quelque chose lui disait qu'ils étaient compatibles. Ils en avaient eu la preuve déjà, non ? Pourtant, ils ignoraient pas mal de trucs l'un de l'autre. Ketsueki se disait qu'ils avaient toute une vie pour se découvrir. Ou du moins, il l'espérait. Il se relève finalement, venant retirer le lourd kimono des épaules de son mari.

- C'était une journée... terriblement stressante. Mais je suis heureux, maintenant.

Il pose le kimono sur une chaise avant de commencer à défaire la ceinture du siens, les mains peut-être un peu tremblantes. Il avait toujours du mal à parler du meurtre de son père, étonnamment...!

- Tu crois...

Il y a un moment de silence... Puis finalement, Ketsueki ose :

- Est-ce que ce serait trop t'en demander que de te demander de t'en occuper, le moment voulu...? Je ne sais pas si je pourrai commandité ça...

Jae Hwa laisse Ketsueki faire en toute légitimité cette fois. Il a un soupire d'aise à se sentir un peu plsu libre de ses mouvements et à la suite il vient chercher les mains tremblantes un instant pour essayer de calmer son mari.

- Respire. Je m'occuperais de tout et ça n'aura rien de barbare.

Le peuple vivrait bien mieux une mort naturelle dans le sommeil qu'un assassinat, n'est-ce pas ?

- N'en parlons plus.

Ketsueki a un petit sourire pour Jae Hwa tout en acquiesçant brièvement. Il vient déposer un baiser contre les lèvres chaudes, murmurant tout contre elles :

- Je promet d'être un bon mari. Je vais te recoudre, entre autres choses. Tu es typiquement le genre de mec qui ne peut pas s'empêcher de s'entraîner ou d'aller en croisade, j'en suis sûr.

Il ricane en venant poser ses mains sur les hanches de l'homme, baissant un peu le hakama histoire de toucher la peau chaude et douce.

- J'ai encore du mal à croire que ce soit terminé. Je veux dire, la cérémonie et tout ça. Mais ça me soulage. Par contre...

Ketsueki a un moment de silence avant de finalement oser demander :

- Tu ne veux vraiment pas me parler de ce que tu as mis en place pour ta protection ? Je m'inquiète.

Ketsueki a quelques promesses et attentions pour lui et Jae Hwa a un sourire en acquiesçant.

- Je suis peut être un peu comme ça.

Mais que Ketsueki n'en doute pas :

- Je serais un bon mari et je ferais avec ton caractère. Tu es typiquement le genre de mec qui ne peut pas s'empêcher de râler ou de donner son avis sur tout, j'en suis sûr.

Pour reprendre la formulation ! Il vient dégager une mèche de cheveux du regard de l'homme et à propos de sa protection :

- Lorsque tout sera finit, c'est promit. Mais j'ai fait cette promesse de secret entre autre contre cette bonne sécurité. J'ai toute confiance en la personne qui veille sur mes arrières. Fais-moi confiance.

Peut-être, oui ! À la suite par contre, Ketsueki a une petite exclamation faussement outrée. Il donne un petit coup contre le ventre joliment musclé... Puis vient se faire pardonner d'une petite caresse au même endroit.

- C'est faux, je donne pas mon avis sur tout.

Et se moquant ouvertement de lui-même, il lève une main pour réarranger les cheveux de Jae Hwa un peu.

- Tu devrais plutôt les porter comme ça...

Il a un rire bref, attirant le guerrier coréen contre lui, un petit sourire étirant ses lèvres de façon tout à fait satisfaite !

- Je me fiche de ce que mon père ou ses hommes pensent. J'ai fait un mariage dont je peux être drôlement fier ! J'ai vu plein de jeunes filles soupirer d'envie...!

Quant à la suite, il pousse un petit soupir. C'était difficile pour lui de se contrôler, hein ! Mais il convient :

- Je te fais confiance. Mais je m'inquiète... Je prendrai mon mal en patience. Juste... sois prudent.

Ben voyons ! Jae Hwa ricane malgré tout, passant un bras autours des hanches un peu rondes pour garder le japonais -métis, soi- contre lui.

- Je me fiche bien de ce qu'ils peuvent dire également.

Il acquiesce ensuite à propos de la prudence, jurant silencieusement et finalement, après un moment à observer le joli minois de Ketsueki hé bien... Il fallait bien qu'il sache alors :

- Tu avais prévu de consommer notre mariage ou bien pas ?

Tant mieux alors. Parce que les chuchotements sur leur passage allaient être nombreux. Puis, Jae Hwa a une question à laquelle Ketsueki s'attendait. Il prend une des grandes mains de l'homme dans la sienne, la baisant avant de venir la poser à nouveau sur une de ses hanches. Lentement, il fait glisser le bout de ses doigts contre le torse de Jae Hwa, descendant entre les abdos creusés avant de s'arrêter sur cette petite ligne de duvet foncé sous le ventre. Ses doigts se referment sur le bord du hakama et il explique lentement et sérieusement :

- Notre mariage en est un vrai. Je suis croyant, Jae Hwa et je suis convaincu que tu n'es pas venu ici pour rien. Que nous ne défendons pas les mêmes valeurs pour rien. On a peut-être sauté quelques étapes, mais il n'y a rien que je désires plus que ce mariage fonctionne vraiment. Donc... Oui. J'avais prévu ça. Et toi ?

Jae Hwa se montre attentif, sachant bien que ce que Ketsueki allait lui dire, au delà de ses gestes envers lui, était très sérieux et à prendre comme tel. Il écoute donc... Et acquiesce lorsque l'homme en a terminé, convenant que l'on pouvait assurément dire les choses de cette façon. Sa main libre vient donc se poser contre une joue douce et légèrement halée de soleil avant que Jae Hwa ne se penche sur les lèvres pleines et généreuses pour les baisers avec peut être un peu plus d'intensité que ce que les valeurs morales leur avait permises jusque là. Il approfondit même ce baiser quoi que sans brusquerie ni trop de hâte et lorsqu'il relâche ces lèvres rondes, il acquiesce finalement.

- Au delà du mariage je ne suis qu'un homme devant un homme superbe. Alors oui, je l'avais prévu. Et si tu te demande à cause de ce que je viens de dire : je ne suis plus juste un homme, je suis un mari. Alors oui, je serais fidèle.

Ketsueki glisse ses bras autour du cou de Jae Hwa. Il répond avec une petite fougue toute personnelle à ce baiser, sentant son coeur faire un bond agréable dans sa poitrine. Il ricane un peu à la suite, murmurant, taquin :

- De toute façon je vais te tenir tellement occupé que t'auras pas assez d'énergie pour aller voir ailleurs, beauté...!

Jeune okay, mais pas complètement innocent, hein ! Ketsueki ricane tout en faisant tomber Jae Hwa sur le lit, grimpant sur ses cuisses.

- Quant tout sera réglé et que tu seras en sécurité, on va faire des balades à cheval. Je connais un coin à l'abris des regards indiscrets, aux pieds de la montagne...! Mais pour le moment, revenons-en au temps présent, mon époux..!

Hé bien...! Himchan n'avait pas idée à quel point Ketsueki cachait effectivement bien son jeu, parfois ! Jae Hwa a un rire amusé, venant commencer à retirer le kimono de Ketsueki pour glisser ses mains sur sa peau douce et charnue, pile comme il l'aimait. Il attire finalement Ketsueki à lui avant de rouler sur le côté pour échanger leur position, entreprenant d'ainsi consommer leur mariage comme prévu. Ils feraient tout un tas de choses oui... Mais plus tard.

_________________
♠️♥️♦️♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://truth-akira.azurforum.com
 

16. Jae Hwa & Ketsueki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: Époque d'Edo-