Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 13. Min Ki & Sang Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kurika
Shut up and Calm down...


Messages : 5079


MessageSujet: 13. Min Ki & Sang Min   Ven 1 Aoû - 19:59


Sang Min a un regard surpris pour la cours arrière alors que Minki et lui sortent de la maison par l'arrière. C'était... un très joli jardin traditionnel dont on avait vraisemblablement pris soin. En fait, il soupçonnait Himchan de l'avoir fait faire quelques jours plus tôt, en toute hâte. Ce qu'il faisait dans cette maison hors de prix ? Sang Min visitait le cadeau de noces que Himchan leur avait fait, à Minki et à lui. Il avait voulu protester. Ce à quoi Himchan lui avait fait comprendre qu'il attendait un certain niveau de vie pour Minki. Alors Sang Min s'était tut, sa fierté quand même égratignée. Il savait qu'il devait voir ce cadeau comme un don généreux. Mais il le voyait un peu aussi comme un manque de confiance. Non, il ne pouvait pas offrir ce genre de résidence à Minki, c'était vrai, il devait se faire à l'idée... Pas qu'il n'aurait pas aimé. Mais il pouvait quand même subvenir à leurs besoins. De fait, son éternel sourire s'étant éclipsé pour la durée de la visite, Sang Min suivait tout en observant, se demandant s'il pourrait vraiment finir par se sentir chez lui ici. Ah, il n'aurait pas dût être morose comme ça à quelques jours de son mariage...

Il tourne finalement la tête vers Minki, demandant simplement :

- Tu l'aimes ?

Si Minki disait oui, alors il affichera un sourire de circonstance et ferait preuve d'un peu de bonne volonté, probablement.

Hé bien... Himmie n'avait pas fait les choses à moitié ! La maison était immense, bien située et les pièces basses gardaient une fraîcheur des plus agréable en cette période un peu chaude. Le jardin était bien vert et entretenu, grand... Min Ki se demandait même si la maison n'était pas plus belle que celle que son frère possédait ! Il en était resté silencieux pendant toute la visite, un peu hébété, se demandant ce qu'ils allaient faire de certaines pièces... Mais globalement il fallait l'admettre : cette maison était magnifique et Himchan leur faisait un sacré cadeau...! D'ailleurs ils en finissaient avec la visite et Min Ki avait prévu d'aller voir son aîné ensuite pour lui en parler. Il fait quelques pas dans le jardin, un petit sourire aux lèvres... Ca avait un petit côté "Eden perdu" qui lui plaisait bien, à lui. Sauf que le silence et le visage peut être pas sombre mais néanmoins pas joyeux de Sang Min laissait présagé qu'il avait des choses à dire... Et à sa question, Min Ki constate :

- Toi pas, on dirait.

Et de fait, un peu perplexe :

- Quel est le problème ?

Sang Min entrouvre les lèvres... pour les refermer aussitôt. Il hésite à parler un moment, son regard se posant ailleurs, sur une plante ou une pierre. Il glisse une main dans ses cheveux, puis finalement, il hausse les épaules.

- Si, elle est très belle.

Nouvelle hésitation. Il plonge les mains dans ses poches, admettant finalement :

- Je n'ai juste pas aimé la façon dont ça a été fait...

Très belle mais il y avait visiblement un problème... Min Ki se rapproche de Sang Min, un peu soucieux... Et à ce qu'il ajoute il est un peu perdu oui.

- Comment ça ?

Sang Min est un peu irrité, mais ce n'est pas dirigé vers Minki. Plutôt vers Himchan, pour la peine ! Et un peu vers lui-même aussi.

- Je n'ai pas vraiment eu le choix. J'ai voulu refuser. C'était trop. Et Himchan m'a fait comprendre que moi, je ne pourrai pas t'offrir quelque chose d'aussi beau... Il a peut-être raison mais je peux quand même faire en sorte que t'aie un toit solide au-dessus de la tête, de la nourriture chaude à tous les repas sur la table et le sourire aux lèvres.

Il pousse un petit soupir, s'éloignant pour se laisser tomber sur une petite banc en bois près d'un étang artificiel.

- Je peux pas t'offrir le même niveau de vie que Himchan t'a offert ces dernières années, Minki.. et j'ai peur que toi comme lui, vous l'oubliez...

Sang Min s'exprime, visiblement mal mais aussi frustré. Min Ki vient s'assoir à côté de lui, l'écoutant... Et malgré la situation un peu tendue, on pouvait dire que Min Ki avait de la "chance". C'était quand même pas tout le monde qui pouvait se vanter d'avoir deux personnes qui l'aimaient tellement qu'elles se marchaient dessus l'une l'autre. Il vient poser une main dans le dos de l'homme, caressant un peu en reprenant :

- D'abord, pour moin frère... C'est la dernière chose qu'Himchan pourra faire pour moi. La dernière chose qu'il pourra me léguer et je crois que dans sa tête, même cette maison c'est trop petit parce qu'il aimerait être convaincu que je vive comme protégé dans un château.

Et d'appuyer sur ce fait :

- La dernière chose qu'il fera. Et si ça te trouble, je peux en parler avec lui. Pour qu'il ne se mêle pas de notre vie de couple. On pourra en parler lui et moi mais pas t'imposer des choses et surtout pas donner l'impression que tu ne me satisfait pas.

D'ailleurs, pour que ce soit bien clair :

- On pourrait vivre dans une cabane de huit mètre sur six que je serais heureux d'être avec toi. C'est pas pour ça que devant cette opportunité j'ai envie de dire non pour autant c'est vrai. Mais on peut quand même en discuter...

Et finalement à propos de ce qu'il croyait :

- Tu sais je demande pas à ce qu'on vive dans l'oppulence si c'est ça le problème. Bien sûr j'ai prit goût à certaine chose mais je crois pas être un grand capricieux. Juste... Tu comprends moi pour le moment je n'apporte même rien du tout. Toi tu as un statut, un métier, de l'argent qui rentre tous les mois. Moi je n'ai rien du tout. Alors c'est vrai, c'est un cadeau de mon frère mais j'ai aussi l'impression que c'était une sorte de dot... Et ça me plaisait bien pour que moi aussi je me sente utile à notre futur vie de couple...

Sang Min reste silencieux alors que Minki lui explose son point de vue. Franchement, ça ne lui viendrait même pas à l'esprit d'interrompre son futur mari, alors..! Il pousse un petit soupir en bout de ligne. Le vent se lève, le fait un peu frissonner. Et Sang Min fini par admettre :

- Je pense que j'ai juste besoin de laisser passer la nuit.

Il tourne finalement la tête vers Minki, observant un moment le jeune homme. Et il ose parler comme il ne parlerait sûrement à personne d'autre !

- Je t'aime. C'en est effrayant. Et la dernière chose dont j'ai envie, c'est que tu crois que je ne peux pas m'occuper de toi. Moi, je crois que tu peux t'occuper de moi.

Min Ki acquiesce, signalant :

- On n'est pas obligé de se décider tout de suite. Et si vraiment ça t'angoisse, je peux dire à Min Yu qu'on voudrait plus petit.

Il a un sourire a la suite, venant donner un petit coup d'épaule à Sang Min avant de piquer un baiser à la commissure de ses lèvres.

- Je suis sûr que tu peux t'occuper de moi ! De toute façon tu le faisais déjà à moitié avant alors...!

Et après avoir passé son nez contre celui de son futur mari. -

- Moi aussi je t'aime.

Sang Min secoue négativement la tête.

- Non. Ça ira. Si vraiment ça se répète trop souvent, j'aviserai. Je connais bien ton frère. Il te couve !

Il a un petit sourire à la suite malgré tout, glissant un bras autour des épaules de Minki tout en admettant :

- J'ai hâte que ce soit terminé. Qu'on soit chez nous, dans notre routine, ensemble. Ça va être génial.

Oui y avait de ça ! Mais il aimait ça lui et puis fallait reconnaitre que lorsqu'Himmie ne le faisait pas, il semblait grognon...! Min Ki acquiesce ensuite pour leur avenir... Et justement, puisqu'ils parlent de tout ça :

- Haine est venu à la maison aujourd'hui. Il voulait voir Min Yu pour lui demander s'il pouvait lui empreinter un peu d'argent. Je crois qu'il ne veut pas que ton frère le sache alors soit discret. Je crois qu'il voulait s'acheter du tissu pour se coudre un joli kimono. Je crois aussi que mon frère a essayé de le convaincre de lui en payer un tout fait, je sais pas trop ce que ça a donné...!

- Haine ?

Sang Min est un peu surpris à cette nouvelle. Demander de l'argent à la yakuza de cette façon n'était pas prudent du tout. Il se doutait bien que Himchan n'allait rien faire à la famille, hein ! Mais c'était quand même particuliers qu'Haine aille voir l'oyabun pour ça !

- Pour un kimono ? Pour faire quoi ?

Et après un moment de silence, il admet : -

- C'est vrai qu'Haine est en âge de se marier, maintenant... Et il peut espérer avoir un beau mariage. Il est tellement joli et sait tenir une maison. Tu crois qu'il a quelqu'un en vue ?

- Pour le mariage idiot ! Il veut être à son avantage et ce sera une belle occasion !

Mais vraiment, Sang Min pouvait débarquer parfois ! Min Ki bouscule encore un peu son homme, gentiment et acquiesce à propos de l'âge de Haine et de ses qualités. Par contre pour le reste il est complètement à côté de la route. Bon, lui n'avait pas tout tout vu non plus à la base... Mais un peu... Et l'autre partie, Kai la lui avait mise sous le nez lorsqu'ils avaient vaguement parlé de la famille de Sang Min !

- En ville il y a beaucoup de gens qui pensent que ton frère va l'épouser. Kai dit que c'est pour ça qu'on se retient à ce point d'aller le demander en mariage à ton jumeau.

Ah ! Oui, le mariage ! C'était une belle occasion de se faire voir sûrement parce qu'ils parlaient toujours de ça, pas vrai ? Par contre, il semblerait qu'il ait manqué un truc... et à ce que lui dit soudainement Minki, Sang Min a une petite exclamation surprise !

- Sérieux ? Quand ils vont savoir que c'est pas le cas, ils vont se ruer sur Haine ,c'est sûr. Pauvre lui quand même.

Oui bon, c'était de famille sûrement... En tout cas, Bang glisse un bras autour des épaules de Minki, déposant un baiser contre sa joue.

- Dis, moi aussi j'ai un cadeau pour toi.

Mais... Min Ki est tellement surprit par ce dénie qu'il ne dit rien une seconde avant de finalement demander :

- Tu t'es jamais dit que Haine démentissait pas beaucoup et que ça pouvait même lui plaire ? Qu'il semblait fournir beaucoup d'effort pour être le maître de la maison de ton frère...?

Par contre Sang Min le distrait forcément ensuite hein !

- Quoi ?!

Huh...? Sang Min a un moment de silence, tombant quand même un peu des nues.

- Tu veux dire que Haine voudrait que Sang Jun...

Un rire bref franchit le seuil de ses lèvres, finalement.

- Mais non. Il est là depuis qu'il a quoi ? Douze ans ? Ou... je sais plus...

Oui bon, pas très au fait. En tout cas, pour le cadeau, Sang Min a un petit sourire amusé.

- Eh bien, il se trouve que je connais un très bel endroit dans les montagnes au sud du pays. Il y a un petit temple abandonné. J'y suis allé il y a peu, il est en très bon état. Des sources chaudes, aussi... J'aimerais t'y amener. Juste toi, moi et la nature pour quelques jours. Je sais, c'est pas grand chose. Mais ça ferait du bien de ne pas avoir toute l'attention pendant quelques jours.

- ... Y mette un peu les yeux et les mains oui.

Pour être un peu plus trash ! Et à la suite il lève les yeux au ciel, signalant :

- Presque en âge de se marier quoi. Et aux dernières nouvelles tu m'as connu à peu près à cet âge et regarde nous hein.

Puis Sang Min lui parle d'un endroit chouette et reculé... Et Min Ki acquiesce, réellement ravit.

- Je trouve ça génial...! Tu sais comme je suis pas toujours super à mon aise en ville de toute façon. Alors ce sera parfait, j'adore que tu y ais pensé.

Sang Min donne une petite claque sur une jolie cuisse en chair tout en assurant :

- C'est pas des manières !

Mais il était à moitié en train de rire, quoi ! Quant à avoir connu Minki à ce moment lui aussi, ça lui arrache un petit soupir. Oui...

- Tu étais sublime. Et à chaque année tu le deviens encore plus.

Bon, c'était un peu le signe que là, il avait du mal à débrancher de Minki ! Puis, le jeune homme semble emballé à cette idée de lune de miel et de fait, Bang suggère :

- Installons-nous dans la maison confortablement. Puis lorsque ce sera fait, nous pourrons organiser notre voyage.

Min Ki a un bref éclat de rire alors que Sang Min dispute tout en rigolant... Avant de débrancher du sujet "Sang Jun et Haine" pour se brancher sur le sien.

- Pourvu que ça dure alors je suppose. On en reparlera dans dix ans et puis dans vingt ans et dans cinquante...!

Min Ki tire la langue à son homme avant d'acquiescer pour la maison. Sang Min s'y faisait-il ? Min Ki vient finalement prendre un baiser sur ses lèvres, un vrai qui lui rappellait encore cette nuit près de la rivière et finalement :

- Nos meilleurs souvenirs sont quand même toujours devant nous. J'en suis certain.

Sang Min n'avait aucun problème avec ça, au contraire. Il allait toujours trouver Minki magnifique. Ce n'était pas juste physique. C'était aussi toute sa personnalité, sa spontanéité, sa bonté... Quant à la suite, le yakuza prend les mains de Minki dans les siennes pour déposer un baiser contre celles-ci avant de venir à son tour embrasser les lèvres du jeune homme.

- À la toute, toute fin, quand nous allons nous arrêter, main dans la main, et finalement regarder en arrière, nous allons réaliser que nous avons construit tout un monde. Le nôtre.

Il relâche les mains du jeune homme, l'enlaçant avec tendresse.

Min Ki rend son étreinte à Sang Min sans rien ajouter. Il avait l'impression d'être devenu un homme ces derniers jours et ça n'avait rien à voir avec une quelconque expérience sexuelle. C'était... Plus spirituel. Et ça lui faisait du bien même s'il avait encore drôlement la bougeotte et que ça resterait probablement encore longtemps. Mais une chose était sûre : entre ces bras là il se sentait comprit et à sa place.

_________________
♠️♥️♦️♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://truth-akira.azurforum.com
 

13. Min Ki & Sang Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: Époque d'Edo-