Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 2. Min Ki & Sang Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kurika
Shut up and Calm down...


Messages : 5019


MessageSujet: 2. Min Ki & Sang Min   Dim 27 Juil - 14:06


Min Ki se penche un peu pour voir l'artisan qui, devant lui, préparait avec une application minutieuse, à l'ombre d'une toiture semblable à celle d'une terrasse, les feux de bengal qui seraient tirés bientôt, lors de la grande fête organisée pour l'anniversaire d'une proche de l'empereur. Min Ki adorait ces feux multicolores qui allaient embraser le ciel et à voir faire l'homme, il ne comprenait pas comme ces tubes remplis de poudre noire pouvait bien donner quelque chose de si joli. Ce qui avait été inventé pour détruire servait aujourd'hui pour s'amuser. Drôle de concept. Lorsqu'il était un peu plus jeune il arrivait à Min Ki de venir échanger quelques yen contre un peu de cette poudre. Une quantité infime roulée dans de petits papiers qu'il fallait jeter avec force contre une surface pour qu'un "PAN" plus ou moins retentissant se fasse entendre. Peut être qu'il avait passé l'âge à présent... Ou qu'il craignait qu'on n'en vienne davantage encore à le prendre pour un démon. L'homme qui travaillait là n'avait jamais rien dit de spécial en tout cas. Il tend une main pour toucher un feu d'artifice qui venait d'être terminé... Et se mérite une petite tape sur la main qui lui fait avoir un "ouch" boudeur.

C'est un peu là que levant la tête, Min Ki croise le regard de Sang Min... Il est un peu surprit... Et regarde autours de lui, s'attendant presque à voir Himchan dans son dos...! Mais non ! Min Ki lève une main, faisant signe de son index à Sang Min de s'approcher et lorsqu'il est à portée de voix :

- C'est pas joli joli de jouer les harceleurs.

Lorsque Sang Min avait vu Yang Min Ki s'éloigner de son frère, il y avait eu une très brève hésitation de son côté. Mais après avoir échangé un regard avec Xiumin, il avait finalement suivit le jeune homme. Xiumin allait veiller sur leur boss et lui... eh bien sur le fils du boss, en quelques sortes ! De fait, il avait suivit à distance, sans se faire remarquer, devenant plus l'ombre de Minki que quoi que ce soit d'autre. Il avait l'habitude. C'était toujours lui qui finissait par pister le gamin ! Mais il kiffait bien, vu comment Minki bougeait sans arrêt. Ça lui permettait de ne pas rouiller. Après les grandes guerres il avait été un de ces guerriers perdu. La vie de ferme n'était définitivement pas pour lui. Il avait besoin d'avoir ses armes en main pour garder le moral. Mais les hommes tel que lui n'avaient plus leur place dans ce monde. Jusqu'à ce que Yang Himchan tende la main. Et de fait, veiller sur la famille Yang était la moindre des choses.

Minki s'étonnait encore de rien, avec un marchand qui, heureusement, ne prenait pas son joli regard bicolore pour un signe diabolique. Jusqu'à ce qu'il le remarque finalement. Sourire aux lèvres, Sang Min s'approche du jeune homme, assurant :

- Je harcèle pas. Je surveille. Tu vas bien ?

Min Ki a un sourire gentiment railleur pour Sang Min, constatant :

- Je vais devoir essayer de te semer alors, histoire de te faire courir un peu.

Quant à comment il se sentait, Min Ki hausse les épaules d'une humeur égale. Il traînait dans les quartiers les moins fréquentés pour éviter les messes basses sur son passage quoi.

- On fait aller. Et toi ?

- Tu le fais déjà, sale gosse.

Sang Min ricane un peu avant de venir se poser près de Minki, lui tendant une pomme rosée qu'il avait acheté sur leur chemin.

- Ça va. La journée est belle. On devrait aller à la rivière.

Min Ki vient attraper la pomme, y mordant généreusement, remerciant Sang Min d'un petit clin d'oeil. Il rigole un peu, crachotant un petit morceau de pomme sur l'homme et levant le nez au ciel, Min Ki acquiesce finalement.

- Tu as raison. Allons nous baigner.

Et bousculant Sang Min :

- Je vais te faire boire quelques tasses.

Sang Min a une petite exclamation surprise et outrée alors que Minki lui crache un morceau de pomme dessus ! Il vient donner une petite claque derrière la tête du sale gosse avant de prendre le chemin de la rivière sans plus tergiverser, parce que ça leur ferait vraiment du bien !

- C'est ça, dans tes rêves...! Je suis natif de Kyushû ! J'ai nagé toute ma vie...!

Il bouscule Minki en passant, rieur.

- Tu fais pas le poids.

Min Ki ricane, rendant à Sang Min ses tapes et ses bousculades, le suivant néanmoins. Par contre alors que l'homme prend le chemin le plus court, qui allait les faire passer par la voie centrale où il y avait encore le marché, Min Ki le retient, indiquant une petite ruelle plus mal famée.

- Passons par là.

Et à propos de Kyushû tien :

- Ca ne te manque pas ?

Finalement à al dernière affirmation il signale :

- Je suis pas mal plus grand que toi déjà ! Et tes petits doigts de fée m'inquiète pas trop ! Tu vas faire quoi ? Me griffer ?

Et de mettre ses mains devant lui comme des serres, soufflant comme un chat en colère !

Sang Min a peut-être un petit soupir, mais il ne dit rien, parce qu'il comprenait malgré tout la motivation de Minki. Il le suit donc, restant aux aguets au cas où quelques voyous leur tombait dessus.

- Tu devrais pas venir dans ces lieux seul...

Quant à Kyushû, il hausse les épaules. Sang Min n'était pas un grand nostalgique, fallait l'admettre. Puis, le gamin taquine encore et Sang Min fait semblant d'avoir un mouvement vif en sa direction pour le faire un peu bondir !

- Regardez qui détale comme un lapin ! Un petit lapin tout mignon, tout blanc, tout doux...!!

Min Ki ne répond rien une seconde... Avant d'expliquer de manière maussade :

- Au pire je suis un démon non ? Je dois pas vraiment pouvoir mourir.

Puis Sang Mina un mouvement vif et Min Ki a un petit bond en arrière avant de revenir le bousculer en rigolant.

- Une fée nageuse et un lapin démoniaque. On fait une belle équipe finalement.

Sang Min pousse un soupir. Il attrape la main de Minki et sort son tantô, histoire de lui faire une petite entaille sur la main. Quelques gouttes de sang bien rouge perlent. Puis, il vient lui-même s'entaller la main, montrant le résultat au jeune homme.

- On est pareils. Comme tous les autres idiots qui vivent dans cette ville. Alors ne dis plus ça, c'est débile.

Il lève ensuite les yeux au ciel, assurant :

- ON va faire fuir tout le monde.

Min Ki n'a pas peur, lorsque Sang Min sort son arme. En revanche c'est vrai : il a une petite exclamation inquiète et un mouvement de recule lorsque le tranchant de la lame s'approche de sa main pour l'entailler superficiellement. Min Ki a un regard d'incompréhension pour Sang Min... Qui vient lui-même s'entailler la main. Et à son explication, Min Ki reste songeur une seconde avant de pointer son regard de son index.

- Et ça, alors ?

Quant à faire fuir tout le monde :

- C'est déjà mon cas.

Par contre...!

- Toi en revanche j'ai entendu dire qu'un marchand de soie insistait en masse pour te faire épouser... Son fils ou sa fille, j'ai pas bien suivit. Je suppose qu'il pense que tu as une situation qui ne va que grimper les échelon sociale vu la tournure que prennent les affaires de Min Yu.

Sang Min vient poser une main sur la joue de Minki, glissant son pouce sous un joli oeil ambré. Il plonge son regard dans celui du jeune homme, l'observant un moment avant d'assurer :

- Ça, c'est magnifique.

Il relâche finalement Minki, grimaçant à propos de la fille du marchand...!

- Sa fille cadette. La pauvre chose avait l'air complètement terrifié. Mais qu'elle se rassure... je n'en ai pas l'intention.

La petite n'avait que 15 ans et pas encore la maturité nécessaire pour devenir femme. Son père aurait dût le voir. Mais...

- Tant qu'il nourri l'espoir de me voir l'épouser, elle n'est pas mariée de force à un autre, alors... pour le moment je n'ai encore pas répondu par la négative.

Min Ki soutient le regard de Sang Min. Il était, avec son frère, presque la seule personne que Min Ki pouvait regarder de cette façon, sans avoir l'impression d'être dévisagé pour de mauvaises raisons. Ils reprennent leur marche... Et Min Ki revient emboîter le pas à Sang Min, constatant pour le mariage :

- Mais en même temps ça éloigne peut être d'autres prétendants ou prétendantes. Tu n'as pas envie de te marier ? D'avoir des enfants ?

Sang Min hausse doucement les épaules, ne se stressant pas vraiment avec tout ça. Parce que franchement, il convient :

- La supercherie ne va pas durer mille ans encore.

Quant à ses propres besoins, il admet :

- J'ai faillit me marier, juste avant de rencontrer Himchan. J'étais triste, dépressif même. Je voyais un avenir sombre, sans saveur. Donc si j'épouse quelqu'un, ce sera pas amour. Et si j'ai des enfants, ce sera pas envie. Mais je ne quitterai jamais la yakuza.

A voir. Min Ki vient fourrer ses mains dans ses poches, shootant dans une petite pierre alors qu'ils arrivent doucement mais sûrement sur l'extérieur de la ville, le tout sans avoir croisé un chat.

- Elle ressemble à quoi, la personne de tes rêves ?

- À mon âme soeur.

Sang Min a un rire bref, posant son regard sur le grand jeune homme.

- Comment je devrais savoir ça ? Je cherche rien. Je veux juste un ami, puis un amant. Et finalement un mari.

Ca voulait... Dire un peu tout et n'importe quoi ça ! D'ailleurs Min Ki a un petit regard entendu pour Sang Min et à la description qu'il lui fait, Min Ki se renseigne de fait :

- Et en attendant ?

Du coup il reconnaît :

- Des fois je me dis que Xiu et toi...

Sang Min a un éclat de rire vraaaiment amusé à propos de Xiumin ! Il aurait essayé de trouver un truc à dire qu'il n'aurait jamais pensé à ça !

- Pas du tout. En attendant, il y a les geisha...

Il lève brièvement les yeux, ajoutant :

- Xiumin apprécie surtout la grâce et la légèreté, ce que je n'ai pas !

Ha vraiment ? Sang Min mettait une partie de son argent dans ces créatures là ? Du coup pour XiuMin :

- Alors lui aussi va voir les geisha ?

Ils arrivent aux abords de la petite forêt proche de la ville et Min Ki se renseigne encore :

- Qu'est-ce que tu apprécies toi ?

Sang Min a un rire bref, convenant :

- Tu es vraaaiment curieux, tu sais ça ? Je disais ça parce que Xiumin a remarqué quelqu'un. Et non, je te dirai pas qui !

Il y a un moment de silence du côté de Sang Min ensuite, un peu surpris que Minki aborde autant le sujet. Mais, n'ayant rien à cacher, il explique :

- J'aime les hommes. Ceux qui sont masculins. Qui savent ce qu'ils veulent. Et toi ? Qu'est-ce que tu aimes ?

Oui, il était au courant. Parfois Himmie, excédé parce qu'il essayait de réfléchir à un truc, lui demandait d'en finir avec ses questions ou de carrément lui faire une liste pour plus tard ! D'ailleurs Sang Min le prend de vitesse mais ça n'empêche pas Min Ki de demander :

- Qui ?

Et parce que ça le travaillait un peu :

- Pas le propriétaire du théâtre en tout cas. Ca commence à être limite gênant les gens qui chuchotent à ce sujet.

"Ce sujet". Celui de son frère qui commencerait à tenter d'approcher un "homme si bien", "déjà marié par le passé" et toutes sortes de bonnes pensés du genre. Puis Sang Min lui explique ce qu'il aime... Et Min Ki convient :

- Moi aussi.

Mais bon, c'était pas une énorme surprise pour lui : il se sentait toujours beaucoup d'atomes crochus avec cet homme là.

- Peut être qu'on devrait se marier.

Sang Min lève les yeux au ciel, mais ne répond pas. Il est un peu surpris alors que Minki rebondit au sujet du propriétaire du théâtre, parce que le jeune homme n'était pas très loin du compte. Mais il comprend lorsque le jeune homme poursuit sa pensée. Bien sûr... Ça parlait, c'est sûr. Himchan était considéré comme un brigand. Un brigand important, riche, puissant... mais ça ne changeait rien à ce côté criminel qu'on voyait en lui. Le mariage entre deux classes si différentes choquaient. Pas lui par contre. D'ailleurs, Sang Min assure :

- Moi je serais bien content pour lui. Il le mérite. Ça t'attriste ?

À la suite, par contre, il reste un peu estomaqué... et fait finalement remarquer :

- Tu dis ça si facilement...

Ce n'était toutefois pas facile à entendre. Parce que ce n'était pas la première fois qu'il songeait à un tel mariage, pour sa part...

Min Ki hoche négativement la tête, convenant :

- Il le mérite.

Mais...

- Je sais pas. Je me demande un peu où je vais aller. C'est une chose de vivre avec mon frère célibataire mais une fois marié, c'est étrange.

Il vient commencer à tirer sur un noeud de son hakama tandis que le bruit de l'eau un peu plus loin se fait déjà entendre et à propos de cette suggestion qu'il avait eu :

- Je sais je sais. Tu as dit que tu voulais être amoureux pour te marier.

Sang Min pousse un petit soupir, accompagné d'un sourire attendrit pour Minki malgré tout.

- Tu t'inquiètes pour rien. Aux yeux d'Himchan, même s'il n'ose pas le dire comme ça par respect pour toi, tu n'es pas son frère. Tu es son fils.

Quant à la suite... Eh bien, oui. Mais ce n'était pas le problème. Sang Min défait son hakama, le regard posé sur la rivière cristalline à l'eau sûrement fraîche encore, malgré la température. Il s'arrête près de la dite rivière, puis relève la tête pour voir les branches des arbres, certaines venant même caresser la surface de l'eau. C'était un endroit magnifique. Et étonnamment désert.

- Et si j'étais amoureux ?

Min Ki à tôt fait de se retrouver les fesses à l'air, pas trop farouche parce que c'était pas la première fois qu'il venait se détendre là avec Sang Min quoi ! Avant, lorsque Min Yu avait plus de temps, ce dernier venait avec eux. Pas toujours pour se baigner, souvent même pour rester simplement à prendre un peu de repos dans l'herbe. Min Ki grimace en mettant les pieds dans l'eau quand même assez froide, s'y enfonçant tout doucement tout de même. Il ne répond pas à propos de son frère mais quand Sang Min fait une supposition, Min Ki répond franchement :

- Dans ce cas on pourrait vraiment se marier.

Sang Min retire aussi rapidement ses vêtements, frissonnant un peu alors qu'il entre dans l'eau. Olà. Elle était effectivement fraîche, comme prévu ! Mais vu la journée très chaude, ça faisait un bien fou. Il glisse un peu d'eau dans son cou avant d'avoir un regard hésitant pour Minki. Il vient s'asseoir sur une grosse pierre immergée, histoire de se poser un peu.

- Tu te souviens de la première fois qu'on s'est rencontré ? Ça fait trois ans. Tu étais avec ton frère. Je me battais dans une ruelle. J'étais complètement saoul. C'était pas beau à voir...

Min Ki vient se caller un peu dans l'eau, proche de Sang Min, lui tournant à demi le dos quoi qu'il tournait régulièrement la tête pour le voir. D'ailleurs, venant accoler son bras au sien, Min Ki soupire.

- Je suis vraiment jaloux. Ta peau a vraiment une belle couleur à toi...

Il a un petit air bougon... Avant d'avoir un petit ricanement à propos de cette première fois.

- Himmie t'a botté les fesses.

Sang Min baisse le regard sur leurs deux bras, observant le teint pâle de Minki. Si le jeune homme sortait plus, il prendrait rapidement des couleurs, mais il sortait souvent la nuit du coup.

- Moi, j'aime ton teint pâle.

Il a un sourire amusé ensuite, acquiesçant brièvement. Eh ouais.

- Mais il pouvait bien. J'ai cru qu'il était un envoyé du ciel, alors j'étais figé. Après tout, il avait un ange à ses côtés...

Ouais, il aurait presque pu passer pour un noble si ce n'était de ses yeux quoi. D'ailleurs Min Ki va pour railler un peu à ce propos... Mais Sang Min le prend un peu de court. Min Ki vient observer ce regard définitivement sérieux... Avant de demander des précisions, le coeur battant soudainement plus vite que jamais.

- Qu'est-ce que tu veux dire ?

Au nombre de fois où on lui avait parlé du "démon" qu'on voyait en le regardant, ça avait une symbolique encore plus forte ce que Sang Min venait de dire...

- Je veux dire...

Sang Min se tait, parce qu'il n'avait pas envie de dire ça n'importe comment. D'ailleurs, un peu embarassé, il admet :

- Je suis pas doué avec les mots.

Néanmoins, il explique finalement :

- Dès que je t'ai vu, j'ai su que j'avais plus besoin de chercher mon âme soeur. Juste... besoin de l'attendre.

C'était un peu comme prendre un grosse claque pas douloureuse. C'était peut être stupide mais Min Ki ne l'avait absolument pas vu venir. Il ne se demande même pas si Sang Min en rajoute ou quoi parce qu'il lui semblait que l'homme ne pouvait par essence pas être cruel de cette façon. Finalement un petit sourire revient flotter sur les lèvres de Min Ki qui vient se poser épaule contre épaule avec Sang Min, taquinant d'abord gentiment :

- Me dire ça une fois qu'on se retrouve nus et seuls, tu as vraiment le sens du timing.

Ceci étant dit, plus sérieusement :

- J'aurais pas dit à n'importe qui que le mieux ce serait qu'on se marie. Avec toi c'est quelque chose qui me paraîtrait naturel. Dont j'aurais envie même.

Au moins Minki ne s'enfuit pas ou ne se frustre pas, c'était une bonne chose ! Il blague même et rieur, Sang Min assure :

- Je sais, c'était tout prévu. Tu sais à quel point je suis calculateur.

Trop pas ! En tout cas, un petit sourire vient flotter sur les lèvres de Sang Min. C'était encourageant... et ça lui plaisait. Il se penche vers Minki, venant déposer un baiser à la commissure de ses lèvres.

- Est-ce que j'ai assez attendu ? Est-ce que c'est le moment de demander la main de son frère à Himchan ?

Oui il savait. Tellement calculateur que malgré la situation, Sang Min ne vient même pas chercher ses lèvres, observant une sorte de protocole que les gens de leur condition ne suivaient pourtant pas, en général. Le coeur de Min Ki explose définitivement aux questions de Sang Min et il vient passer un bras en travers de la taille de l'homme pour le tenir contre lui un moment, peau contre peau.

- Ca signifie beaucoup pour moi.

Parce qu'il n'avait jamais vraiment bien trouvé sa place, qu'il était de fait dans une situation un peu précaire où ne faisait pas vraiment "quelque chose" de sa vie même s'il cherchait réellement sa voie.

- Je serais un bon mari.

Pour Sang Min aussi, que Minki n'en doute pas. Il pose une main sur le bras du jeune homme alors que ce dernier l'étreint, se sentant juste bien, d'une façon toute naturelle. Comme si ça avait toujours dût être comme ça.

- Je sais. Et je le serai aussi. Tu seras heureux.

Il glisse un bras autour des épaules de Minki pour le retenir doucement contre lui, promettant doucement :

- Je demande ta main ce soir, avant que qui que ce soit d'autre ne le fasse...

Il l'était déjà. C'était quand même complètement inespéré et en le proposant il ne s'était pas attendu à ce que Sang Min le lui rende de cette façon, c'est clair...! Un sourire se dessine sur ses lèvres à la dernière phrase de Sang Min, signalant :

- Personne ne l'aurait jamais fait. Ce n'est pas comme un certain yakuza harcelé par un marchand de soie...!

Sang Min a un rire bref, bousculant Minki alors que le jeune homme taquine !

- Moi, j'en ai vu qui t'ont regardé de bas en haut. J'ai toujours été la bonne personne pour les remarquer, ceux-là.

Il y a un moment de silence... et finalement, Jayden admet :

- J'ai même fait peur à certains quand tu n'avais que 13 ou 14 ans. Tu étais trop jeune...

Min Ki a un petit frisson de plaisir. C'était nouveau pour lui (ou en tout cas dans sa tête) de se savoir désiré de cette façon. Pas par ces autres qui avait pu regarder... Mais par Sang Min qui avait éloigné. Lui-même reconnait :

- C'était de la jalousie. Pour la fille du marchand de soie je veux dire.

Il s'écarte juste assez pour voir les beaux yeux bruns et ce sourir si communicatif, envoyant une petite giclée d'eau à Sang Min.

- Interdiction de retourner voir une geisha. Je veux profiter de notre vie de couple à 100%.

Quant à son âge... Min Ki lève les yeux au ciel. 14 ans c'était plus si jeune dans leur société ! Sauf dans la tête de Sang Min quoi.

- Une chance que tu n'ais pas décidé d'être buté et d'attendre que j'ai... Je ne sais pas ! 21 ans !

Sang in a un rire bref. Ça faisait du bien à entendre, ça ! Par contre à la suite, il quitte la grosse pierre pour lancer un peu d'eau à Minki à son tour avant de s'éloigner à la nage ! Mais sérieusement, il assure :

- Ça me viendrait jamais en tête de te déshonnorer. Jamais.

En tout cas, ça lui chauffait les reins, cette promesse sans hésitation ! Et n'avait-il pas vu un peu de désir dans le regard de Minki ? À moins que ce soit lui qui espère très fort !

- Ah... il aurait fallut que tu sois très immature pour attendre aussi longtemps. Mais tu es encore jeune. Ca m'inquiète un peu. Tu es SÛR que c'est ce que tu veux ?

C'était bon à savoir, même si Min Ki n'en avait pas vraiment douté ! Il connaissait Sang Min et ses valeurs. D'ailleurs à ce propos :

- Dis... Pourquoi est-ce que tu as décidé de rejoindre le mouvement de mon frère ? Sérieusement.

Quant à lui-même, un brun provocateur Min Ki assure :

- Si tu étais resté près de moi à me tenir contre toi, tu aurais certainement pu constater à quelque point j'en suis "SÛR".

Sang Min réfléchit un peu, histoire de ne pas sortir n'importe quoi. Mais il fini par convenir :

- Je ne me voyais pas sans mon katana à la main. Je n'avais plus de raison de vivre... Ton frère m'en a redonné une. La voie que je suis maintenant me comble. C'est comme si j'avais besoin d'être loyal, arme au poing.

Puis, Minki se fait provocateur et Sang Min a un petit gémissement, se sentant un peu torturé, là !

- Je crois qu'on va couper court à la baignade ! Ma bonne foi a des limites...!

Min Ki acquiesce. Il pouvait comprendre ça même s'il ne pouvait pas le ressentir parce qu'Himmie s'était toujours mit entre cette guerre et lui, de crainte qu'il n'en soit qu'une victime, sûrement.

- Tu sais que moi je n'ai pas encore trouvé ma voie ? Ca te va quand même...?

Il retrouve néanmoins un sourire rieur à la suite en acquiesçant, demandant néanmoins :

- Je ne veux pas attendre la nuit de noce pour perdre ma virginité avec toi. Parce que le mariage ce sera juste une manière officile de dire les choses, d'accord ?

Sang Min acquiesce sans hésitation, assurant :

- Mon salaire n'est pas égal à celui de ton frère, loin de là. Mais je gagne assez pour que nous soyions heureux. Tu trouveras ce que tu veux faire, j'en suis sûr.

Puis, à la suite, il a un sourire amusé, acquiesçant doucement. C'était une belle preuve de confiance de la part de Minki, parce qu'il aurait pu prendre ce qu'il voulait avant de partir. Mais Sang Min était sincèrement amoureux.

- Alors comment veux-tu que ça arrive ?

Min Ki est assez soulagé, acquiesçant, motivé à redoubler d'ardeur pour se trouver une route. Quant à savoir comment il voulait passer sa première nuit avec Sang Min... Min Ki réfléchit un moment... Avant de lever les yeux au ciel découvert... Pour en revenir à Sang Min.

- Peut être qu'on pourrait revenir ici lorsqu'il fera nuit...

Sang Min suit le regard de Minki... et se fait rieur alors que le jeune homme semble vouloir lui offrir sa première fois au beau milieu de la nature. Mais ça lui plaisait. Peut-être qu'ils avaient vraiment beaucoup en commun... Alors Sang Min acquiesce.

- Faisons ça, dans ce cas. Et ce sera parfait. Mais il faudra se faire discret pour ne pas avoir d'ennuis.

Oui bien sûr, Min Ki n'avait pas envie de se faire surprendre dans un réel moment d'intimité avec la seule personne à laquelle il avait envie de se donner quoi ! Finalement joueur et bien qu'il soit un peu gêné, Min Ki vient glisser une main entre ses cuisses, rejetant doucement la tête en arrière, poussant un long soupire et même un petit gémissement à peine audible. Il rougit, quand même un brin honteux... Et s'arrête là, tirant la langue à Sang Min, trop gêné pour continuer ! Une autre fois ! Lorsqu'ils se connaîtraient bien à ce niveau !

- Peut être qu'on devrait retourner voir Himmie.

Sang Min sursaute alors que soudainement, Minki se fait vrai petit fantasme juste devant lui. Il sent une bouffée de chaleur dingue l'embraser complètement alors que son regard S'empli de désir. Et que Minki n'en doute pas :

- Tu es sublime...

Par contre, à la suite, il a un rire bref, fisant signe à Minki de déguerpir.

- Je vais te rejoindre...

Il avait une petite affaire à régler, avant...!

Min Ki se mord la lèvre inférieure, ravit, pétillant comme il ne l'avait pas été depuis un moment ! Il se sauve finalement un peu jusqu'à ses vêtements, pas complètement "au repos" mais ça allait lui passer le temps de sortir de forêt ouais...! Pour peu qu'il ne pense pas à ce que Sang Min pourrait bien faire dans ce coin de rivière en tout cas ! Et une fois ses vêtements sur le dos, se moquant un peu de les avoir mouillé, il tourne une dernière fois la tête vers Sang Min.

- Dépêche-toi. Min Yu est un démon lui aussi. Il va deviner qu'il y a quelque chose et ça va être VRAIMENT dur de ne pas lui dire avant toi !

Cette fois, Sang Min ne détourne pas le regard, sans non plus observer Minki d'une façon perverse. Il appréciait assurément ce qu'il voyait... mais c'était aussi couplé à une bonne dose d'amour. Il a un rire bref ensuite, faisant signe à Minki de partir avant de finalement nager jusqu'à un endroit plus sombre de la rivière. Il n'arrivait toujours pas à croire que ses sentiments lui soient rendus. Yang Himchan lui avait amené beaucoup plus qu'une ligne de conduite et un rang de guerrier...

_________________
♠♥♦♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://truth-akira.azurforum.com
 

2. Min Ki & Sang Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: Époque d'Edo-