Cassis

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 5. Acte I, scène I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Freya


Messages : 698


MessageSujet: 5. Acte I, scène I   Ven 1 Avr - 3:42


Yachiru était... Exastique ! On l'avait rappelé ! L'agence de casting du film d'horreur pour lequel il devait faire la victime numéro 2 avait rappelé ! Vraisemblablement, ils avaient changé d'avis et lui avait demandé de faire un petit bout test, ce qu'il était allé faire sans se faire prier hein... Bon, il n'avait pas la veste qu'il voulait, Kai ayant visiblement décidé par inadvertance de lui donner un peu de couleur... Mais il s'était bien mit pour se présenter, avait fait de son mieux... Et il avait décrocher un petit rôle avec du TEXTE ! Bon pas des masses... Il gagnait juste le droit de prononcer le nom de son meurtrier à la fin plus une petite tirade pour le supplier de ne pas le tuer... Mais c'était GENIAL ! Et en plus il allait apparaître deux fois à l'écran ! Une fois au début et une fois plus longuement à la fin ! En plus de faire parler de lui tout le long du film quoi, la grande classe ! Même s'il jouait un raciste homophobe de base... Heureusement qu'avec une famille comme la sienne on ne lui ficherait probablement pas cette étiquette dans la vraie vie...

Yachiru était tout prêt, même si sa scène ne devait arriver que dans un bon vingt minutes au moins. Ils allaient jouer rapidement le passage de la "supplication" puis ensuite paf, il se ferait assassiner et on tournerait dans une même prise la scène de début et finale. C'était génial et il ne pouvait pas s'empêcher de trainer sur le plateau, silencieux et admiratif alors que son partenaire de scène -l'assassin du film, mais chut- terminait d'en jouer une avec son "meilleur ami" et héros du film. Il paraît qu'il faisait partit d'un groupe de musique coréen aussi. Il voulait bien le croire... Plein d'un charme exotique, souriant... Ce type avec un charme fou et il allait lui donner son premier baiser de cinéma !!! On faisait pire hein !! Une coiffeuse passe près de lui, attachant une barette dans ses cheveux pour faire tenir une mèche un peu récalcitrante et après un petit clin d'oeil, elle vient rectifier sous sa paupière un peu de poudre superflue qui avait glissé.

Sur le plateau, la scène vient de se terminer et pas gêné pour deux sous, Yachiru vient immédiatement à la rencontre de Ahn Min -oui oui, un prénom tout aussi coréen que l'homme qui le portait et Yachiru était déjà son plus grand fan !- empêchant sans le faire exprès la maquilleuse du jeune homme de venir s'occuper de lui.

- Wouha ! C'est génial ! Tu joues bien ! Je suis tout excité ! C'est super !

Et puis rieur, n'oubliant pas ses bonnes manières quoi qu'il ait probablement l'air un peu surexcité là, il ajoute :

- Je suis Yachiru, c'est avec moi que tu as la scène suivante !

Ahn Min venait tout juste de sortir de scène. Il adorait le cinéma... Probablement qu'il aurait été beaucoup trop nerveux pour faire du théâtre, mais ça, c'était juste parfait. Et même s'il aimait beaucoup la musique, il était certain d'avoir trouvé là son vrai métier ! Danser sur scène tout en chantant en playback ne l'intéressait plus autant qu'il aurait fallut pour qu'il se donne corps et âme au groupe. D'ailleurs, les quelques frictions entre les membres de celui-ci depuis quelques temps lui donnaient envie de tout abandonner. Il avait envie de rester au Japon, un pays qu'il aimait beaucoup malgré le racisme de quelques uns de ses sujets. Il retournerait en Coréen bientôt, histoire de boucler la tournée de MARVelous. La dernière en sa compagnie, fort probablement. Il n'avait pas terminé son contrat... mais n'en pouvait vraiment plus de MARVelous. Ils feraient sans lui. Il trouverait bien un moyen de se sortir de ce contrat impossible qui montait ses obligations envers sa compagnie de disque à 15 ans !

Ça le stressait... mais au moins, pendant qu'il travaillait à fond sur ce projet qui l'aiderait à se faire une jolie place au Japon si le film était apprécié de la critique. D'ailleurs, il avait déjà un mini-film "muet" à tourner en Corée lorsqu'il y serait. Une histoire d'une journée à tout casser de dur labeur. Ça l'enchantait déjà ! Bref, Ahn Min sort de scène, le sourire aux lèvres, même s'il semble un peu mal assuré. Il n'a cependant pas le temps de dire quoi que ce soit au metteur en scène qu'un jeune homme vient monopoliser son attention. Ahn Min lui offre un petit sourire, mais doit rapidement le repousser gentiment alors que la maquilleuse s'impatiente. Elle revient immédiatement replacer une mèches ou deux, puis le farder.

- Excuse-moi... Donne-moi deux petites minutes. Tu ne bouges pas, hein ?

Il s'incline légèrement devant "Yachiru" puisque c'était son nom. Eh bien... C'était lui qui avait fait tomber Sun Li - son personnage - amoureux et l'avait conduit à d'horribles meurtres ? En quelque part, il pouvait comprendre ! Néanmoins, ça ne l'empêche pas d'aller voir le metteur en scène pour s'assurer que tout était correct. Et lorsque finalement la maquilleuse le relâche, il revient près du jeune homme.

- Désolé, j'ai été un peu impoli. Je suis toujours un peu stressé après une scène. Je m'appelle Ahn Min. Enchanté de rencontrer le bourreau des coeurs !

Oups merde... Yachiru se corrige mentalement avec "zut", parce que Kanesuke et Subaru lui faisait la guerre pour ses quelques erreurs de langage... Et puis il se pousse pour laisser la place à... Tout le monde en fait. Ahn Min lui semble avoir un accent coréen encore plus intelligible que lorsqu'il l'écoutait jouer sur le plateau, c'était vraiment amusant. Mignon aussi ! Alors il attend patiemment, pour peu que Yachiru sache faire quelque chose avec patience... Et lorsque le jeune acteur revient vers lui, Yachiru lève une main pour lui faire comprendre qu'il est inutile de s'excuser avant de rosir de plaisir quand il l'appel "bourreau des coeurs".

- Je suis heureux de faire ta connaissance aussi. Je me suis dit que se serait mieux pour se détendre un peu si on échangeait quelques mots avant de jouer vu que nos personnages se connaissent et tout... Je suis nerveux, c'est mon tout premier rôle ! Je devais être ta seconde victime au départ, pas la première.

Il a un sourire pour le coréen avant de demander sur le ton de la confidence, rieur :

- Je peux faire mon fan un peu bête de base et te demander un autographe dit ?

Ahn Min rigole doucement tout en faisant signe à Yachiru de le suivre puisqu'ils étaient en plein dans le passage de ceux qui préparaient la prochaine scène. Il attrape une bouteille d'eau mise à disposition des acteurs en passant, l'ouvrant pour en prendre une bonne gorgée. Puis, son regard en revient au petit japonais près de lui.

- Ah, mais c'est bien normal d'être nerveux. À ma première scène... je me suis évanouis ! Pourtant, j'ai l'habitude de me produire sur une scène devant des milliers de gens. C'est bête, non ?

Nouveau petit rire alors qu'il s'assoie en tailleur... à côté d'une chaise ! Bien quoi ? Il avait un peu chaud et le sol était frais ! À la demande de Yachiru, il hoche vivement la tête d'haut en bas, prenant un air faussement fier pour déclarer :

- Ce sera mon premier autographe en tant qu'acteur ! Quelle chance tu as !

Il fait un clin d'oeil au jeune homme... mais réalise néanmoins :

- Oh... je crois que tu devras attendre que j'aie un moment de libre par contre, parce que je n'ai pas de papier, ni de crayon et encore moins la foi de me lever alors que je suis si bien installé !

Yachiru rigole alors qu'Ahn Min lui avoue s'être évanoui la première fois. Il ne sait pas si c'est vrai mais apprécie le côté "réconfortant" de cette information. Suivant le jeune homme, Yachiru vient se poser sur la chaise. Et puis comme ça le trouble un peu de regarder ce type de haut -alors qu'il était pas mal plus grand que lui...- il finit par venir s'assoir en tailleur à côté de lui, repoussant la chaise pour se faire.

- Oui oui, ne t'inquiète pas ! J'aimerais que tu signes mon script où il y a notre scène.

Nouveau petit sourire alors qu'il replace une mèche de cheveux. Comme quoi la barette n'avait pas servit à grand chose. Au moins son père et Teruo arrivait à faire tenir ses cheveux EUX, elle aurait pu leur demander conseil ! Bref, Yachiru se reconcentre sur son nouveau compagnon, ayant.... Plein de questions à lui poser !

- Alors tu viens de Corée ? Pourquoi le cinéma japonais ? Tu fais partit d'un groupe alors ? Vous faites quel genre de musique ? Et tu as quel âge pour avoir déjà une carrière pareille ?

Parce qu'il pouvait bien lui donner un âge approximatif mais est ce que ça l'aiderait vraiment ? Lui même faisait très facilement plusieurs années de plus vu comme il était habillé et coiffé alors....

Signer son script ? C'était une jolie idée ! Et tiens, pour faire plaisir à Yachiru, il lui demanderait de lui rendre la pareille ! C'était agréable, néanmoins, de converser avec un jeune homme qui ne lui sautait pas dessus parce qu'il était Mat de MARVelous. L'acteur rigole doucement alors que Yachiru commence à lui poser mille et unes questions. Il prend une nouvelle gorgée d'eau, son regard errant sur la très grande pièce fourmillant d'activité.

- Je suis Coréen, oui. Mais j'aime énormément ce pays. J'ai encore un petit peu de mal avec certains aspects, mais dans l'ensemble, j'aime beaucoup. J'aimerais venir y vivre bientôt. Sinon, j'ai 22 ans. Mais crois-moi, dans le domaine du divertissement, plus on est jeunes, mieux c'est.

Et finalement, il opine brièvement tout en affirmant :

- Je suis chanteur et danseur dans MARVelous. Justement, on doit terminer notre tournée coréenne pour en entreprendre une japonaise...

Mais il n'était pas certain de faire partie de celle-là, encore... C'était à voir.

- Et toi ? Quel âge as-tu et... Tu permets ?

Ahn Min rigole tout en posant sa bouteille d'eau près de lui. Il se penche vers Yachiru pour venir attacher la mèche rebelle parmi les autres.

- Voilà, ça devrait tenir comme ça ! Alors ? Tu veux essayer de percer au cinéma ? Tu devrais essayer les auditions pour les dramas. C'est ce qu'il y a de mieux pour lancer les jeunes acteurs.

Ca, Yachiru n'avait aucun de mal à imaginer que Ahn Min aimait le Japon. Ou alors il était un peu masochiste parce que malgré cet accent typique et exotique, il était largement compréhensible ! Il opine également quand on lui dit que "plus on est jeune, mieux c'est". Ca aussi il savait même si bon, parfois il était intimidé malgré son caractère volontaire. Soit on le regardait à la loupe parce qu'il était "Ninomiya-Abarai"... Soit il tombait sur des pervers dans le genre de Kobayashi. Kobayashi qui n'avait pas trop pointé le bout de son nez si ce n'est pour lui lancer un regard noir. Oups... En plus il avait un gros bleu sur une large partie de la mâchoire... Y avait un détail de sa conversation avec ses parents qu'il avait dû manquer... Yachiru en revient néanmoins à Ahn Min qui lui demande son âge avant de... Venir replacer la mèche rebelle qui lui échappait depuis tout à l'heure. Il secoue un peu la tête pour vérifier et renvoi un petit regard surprit au coréen :

- Wow... Ca tien ! Tu sais que la coiffeuse essai de faire ça depuis tout à l'heure sans résultat ? Même moi je perd patience avant d'avoir réussi à me coiffer et c'est toujours mon père ou mon frère qui s'en occupe ! Remarque, si tu danses, chante et tout... Tu dois avoir la technique pour t'éviter les cheveux dans les yeux ! J'irais voir sur internet ton groupe !

Et puis comme il n'a pas oublié la question qui lui avait été posé il répond tranquillement :

- J'ai eu mes 16 ans y a deux mois. Mais bon, interdiction de me dire que je suis jeune, ça va, je suis au courant !

Il soupire... Puis finalement rigole avant de repartir sur le script et sur la scène qu'ils allaient jouer :

- Je t'ai déjà dit mais... C'est la première fois alors fais attention s'il te plaît quand tu vas me frapper. Je pense pas être lent à la détente mais si jamais, je préfère éviter de prendre un coup !

Yachiru a un petit clin d'oeil avant d'admettre, rieur :

- Et se sera mon premier baiser de cinéma ! Tu as joué dans d'autres films toi ?

Eh bien, il avait un enthousiasme à tout épreuve, ce garçon ! 16 ans, c'était fort jeune, mais c'était parfait pour débuter dans le métier. Il avait le temps de comprendre les rouages de l'engin avant de s'y lancer corps et âme. Même Ahn Min ne les connaissait pas encore complètement et était un peu paumé parfois. Mais dans l'ensemble, ça allait relativement bien. Il avait rencontré et travaillé avec des gens très gentils et serviables depuis ses débuts. C'était toujours un plaisir !

- Effectivement, il faut savoir garder les cheveux loin du visage quand on danse... et puisque j'ai les cheveux longs !

Il glisse une main dans ses mèches courtes... avant de réaliser et rectifier !

- Quand je travaille pour le groupe, j'ai des rallonges capilaires qui descendent jusqu'à mes reins, environ. Avant, c'était mes vrais cheveux, mais j'ai dût les couper quand j'ai commencé à acter.

Il reprend sa bouteille d'eau, jouant avec le bouchon de celle-ci tout en observant la scène qui était présentement tournée. Heureusement, ils étaient assez loin pour ne pas se faire intimer de se taire pendant le tournage.

- Tu sais, être jeune, ce n'est pas un tort. On me dit souvent que je suis jeune. Mais c'est un plus en Corée. Et ici aussi, il me semble... Même que c'est un compliment chez moi.

Puis, alors que Yachiru semble un peu - mais sans trop - inquiet pour la scène à venir, Ahn Min rigole doucement, lui affirmant :

- T'inquiète pas. Tu vas avoir toutes les données technique avant que la caméra ne tourne. Et on va pouvoir reprendre la scène plusieurs fois. De toute façon, il faut toujours les reprendre plusieurs fois ! C'est la raison pour laquelle c'est si long. Et puis, tu vas sûrement faire mieux en "baiser de cinéma" si tu continue... Parce que je crois que ça va à peine se voir !

Nouveau petit rire et Ahn Min lui fait un clin d'oeil.

- Je ne profite jamais de la situation ! Et oui, j'ai tourné dans un autre film. Et un drama aussi, avec deux autres membres de mon groupe. Mais le film, c'était vraiment un projet solo. Je retourne en Corée bientôt et là-bas, j'aurai un mini-film muet à tourner. J'ai vraiment hâte, ça va être senssass ! Tu devrais essayer une carrière en Corée. Tu ferais des envieux là-bas !

Yachiru est un peu perplexe quand Ahn Min lui annonce sans sourciller qu'il a... Les cheveux longs. Mais il se reprend rapidement, expliquant la méprise et Yachiru à un petit "hooo" curieux. Il avait deux fois plus de raison de se jeter sur son ordinateur en rentrant ! Et quand le jeune homme lui dit trouver son âge parfait, en gros, Yachiru a un petit air tout fier ! Et PAN ! Dans les dents de papa Subaru ! Ensuite, calmement, ne semblant pas agacé outre-mesure de devoir tout lui expliquer en détail, Ahn Min lui explique comment les choses vont se dérouler. On le lui avait déjà dit et même qu'il connaissait les détails techniques presque sur le bout des doigts, mais la nervosité était présente bien qu'il ne renoncerait pour rien au monde ! Alors avoir son partenaire de scène qui prenait ainsi le temps pour lui, c'était particulièrement relaxant et Yachiru le gratifie d'un sourire de remerciement tout en hochant la tête de bas en haut pour dire qu'il avait comprit.

En tout cas, les caméra ne l'intimidaient pas du tout. Faut dire qu'avec son père qui passait son temps à le photographier pour les albums familiaux, les objectifs ne lui faisaient plus vraiment peur... Teruo lui avait même offert, pour son anniversaire, un shooting pro pour qu'il fasse son book d'acteur ! C'était classe ! Mais bref... yachiru rigole quand il est question d'un baiser qui se verrait à peine. Oui ok, c'était très vrai... Mais bon, voilà quoi, il se faisait embrasser par un aussi beau jeune homme et tout le monde allait le voir... C'était pas rien !! Ahn Min parle de ses projets passés et à venir et Yachiru rosit de plaisir quand il lui affirme qu'il pourrait marcher en Corée !

- Merci c'est gentil ! S'il n'y avait que ça, je me mettrais au coréen tout de suite !

Il éclate de rire avant de tempérer :

- Mais en fait, je crois que mes parents ne me laisseraient même pas mettre un orteille hors de la ville sans eux alors changer de pays... Pour l'instant c'est pas à l'ordre du jour..!

Et puis bon, lui non plus n'avait pas coupé le cordon hein !! Il avait fait un caprice y avait quatre ou cinq ans pour aller en colonnie... Papa Subaru avait trouvé l'idée très bonne... Papa Kanesuke beaucoup moins... Et quand après trois jours de camps, il avait appelé son père en larmes, celui ci avait bravé Subaru qui lui disait qu'il allait s'y habitué pour venir le chercher tout de suite... Mais Yachiru change rapidement de sujet pour poser une question qui le taraudait :

- Ca ne te gêne pas de jouer un homosexuel ? Je veux dire... Je connais la mentalité de mon pays malheureusement... Coréen, homosexuel, assassin... Tu vas cumulé tous les vieux clichés désagréables.

Ah oui, bien sûr... les parents. C'était un détail que Ahn Min oubliait souvent et pour cause, en Corée, plus on réussissait jeune, mieux c'était. C'était une mentalité bien encré en chacun d'entre eux, même les parents. Ainsi, lorsqu'il avait été engagé pour la création de MARVelous, ses parents l'avaient encouragé et même poussé pour qu'il réussisse. Et il l'avait fais. Fallait pas croire. Ils avaient un succès assez phénoménal. Surtout dans leur pays, naturellement, mais aussi ailleurs en Asie et même en Europe ! D'ailleurs, ils étaient déjà allés en Europe... et ça n'avait pas du tout dérangé ses parents, au contraire. Mais il comprenait que ce ne soit pas partout pareil, alors il se contente d'opiner. Et puis, ça ne semble pas vraiment déranger Yachiru à la façon dont il en parle ! À ce qui suit, Ahn Min s'étouffe avec une gorgée d'eau ! Il essuie ses lèvres du plat de sa main, retrouvant un peu contenance avant de hocher la tête de gauche à droite.

- Non... Non ça ne me dérange pas. Je veux bien croire que les clichés vont l'avoir mauvaise, mais je me fais confiance pour faire oublier cette étiquette dans mes prochains films et drama. D'ailleurs, je dois aller passer une audition dans quelques heures pour un drama japonais.

Il s'interrompt avant de finalement proposer :

- Tu devrais venir avec moi. Je ne te garantie pas un rôle, mais il faut bien commencer en quelque part.

Ho zut ! Yachiru lève les mains vers Ahn Min pour.... Il ne sait pas trop... Limiter la casse alors que le jeune homme s'étrangle avec l'eau qu'il était en train de boire. Il a un petit air embêté et désolé. L'air fin s'il avait tué son assassin avant même de monter sur scène hein ! Mais alors qu'il formule à peine quelques excuses, Ahn Min le distrait tout à fait...! Une audition ?? Oui ! Mille fois oui !! Et ça se lit très probablement sur son visage hein ! Il vient frapper une fois dans ses deux mains, ravit, acquiesçant donc vivement :

- Je vais venir oui ! Absolument ! Je passerais juste un coup de fil à mon père pour être sûr que personne à la maison ne déclenche l'état d'alerte et je serais disponible ? Ca ne t'ennui pas ? C'est vraiment cool de ta part ! On dit toujours que c'est impitoyable le cinéma comme milieu mais ça va, j'ai de la chance de tomber sur un partenaire dans ton gere !

Yachiru ouvre la bouche pour en rajouter quand un technicien les approche, leur faisant signe de se lever. Ca allait bientôt être à eux... Une fois debout, Yachiru vient directement prendre une des mains chaudes de Ahn Min dans les siennes pour l'entraîner à sa suite.

- Allez vient Ahn-Chan, c'est notre tour, on va crever l'écran !

Il a un petit clin d'oeil pour le jeune homme avant de s'interrompre pour demander, soudainement :

- Ca ne t'ennui pas que je t'appelle "Ahn-Chan" ?

Visiblement, la proposition fait le bonheur de Yachiru. Au moins avait-il vraiment l'air de vouloir percer. C'était une bonne chose. Sans volonté et passion pour le métier, on allait pas très loin... Ahn Min rigole alors que Yachiru est debout avant même qu'on ait terminé de les appeler pour le prochain set. Il se laisse tirer par le jeune homme et , à sa question, il avoue :

- Je ne saisis pas encore très bien la portée de ces... chan... kun... sama... Je comprend bien san par contre !

Il fait la grimace et ouvre la bouche pour ajouter quelque chose, mais aussitôt, ils sont deux à se ruer sur lui. La maquilleuse et le metteur en scène. Cette première le farde comme une folle tandisque le metteur en scène lui donne une foule de conseils que Ahn Min écoute avec soin. Finalement, la femme se retire et d'un mouvement souple, Ahn Min retire son t-shirt qu'il donne au metteur en scène qui semble le réclamer pour... le lancer plus loin. Ah oui, il était vraiment pris dans la passion du cinéma ! C'était un homme très gentil et très passionné. Ahn Min aimait beaucoup travailler avec lui. Finalement, après lui avoir fardé aussi les épaules, ils se poussent tous. Ahn Min se retourne à temps pour constater que Yachiru a aussi dût subir de son côté.

- Voilà l'attaque à la poudre de l'avant-scène. On pense qu'on s'y habitue... Je crois que c'est faux !! J'ai toujours l'impression d'être un junkie après... J'en ai plein le nez !

Yachiru aurait bien expliqué à Ahn Min les subtilités des suffixes de politesse japonais mais alors qu'ils sont tout proche du plateau, ils se font... Sauter dessus. Et Yachiru doit fermer la bouche pour éviter d'avaler un peu de fard... L'effervescence du moment le distrait au moins presque tout à fait de son stress. Il a un dernier sourire pour Ahn Min qui plaisante, ayant visiblement plus l'habitude que lui même si décidément, ça ne lui faisait pas gonfler les chevilles. Finalement on les laisse se positionner, sur des petits marqueurs à peine visible et le metteur en scène leur donne les dernières directives, leur rappel le fil de la scène et agite la main d'une certaine mesure, leur donnant insconsciement le tempo. Yachiru se râcle la gorge, se posant sur ses marques, observant un Ahn Min torse nu et maintenant qu'il est pile en face de lui, dans la pénombre, il en a une petite chair de poule. Et pas d'appréhension...

Ahn Min ne lui fait pas peur. Présentement, c'est même plutôt l'inverse et son regard coule rapidement sur la silhouette si soigneusement déssinée... Ouch... Trois fois plus de bonnes raisons d'aller sur le net en rentrant... Et ça le laisse rêveur un instant. Jusqu'à ce que le "silence... Action !" ne déchire l'atmosphère, créant un silence de mort tout autours d'eux. Et Yachiru se compose son personnage, l'ayant pour le moins fignoler, ce qui nétait pas trop dur compte tenu du fait qu'il n'y avait pas grand chose à réviser... Ses yeux sont braqués sur la silhouette de Ahn Min, il se décompose lentement sur place, faisant finalement un petit pas en arrière alors que "Yamato", son personnage, découvre le type qu'il ridiculisait depuis des semaines devant lui, menaçant... Bon lui son texte était pas bien long et d'ailleurs sa première réplique est fort courte...

- Sun Li...?

Ahn Min ferme les yeux un court moment. Il laisse venir à lui la rage et la haine de Sun Li, son personnage. Il devait mettre une passion assez fantastique dans cette scène et bien qu'elle serait courte, elle serait l'une des plus difficiles de tout le tournage. Une main est glissée dans son dos, son poing fermé sur un long couteau effilé. C'est ce qu'on voit le mieux dans cette scène, probablement, le metteur en scène ayant précisé qu'il voulait que l'attention soit posé sur l'objet du meurtre. Finalement, Ahn Min perd tout air doux qu'il a habituellement en faisant un pas vers "Yamato". Et la première phrase qu'il a à dire est certes courte, mais aussi en coréen.

- Yamato. Mon amour...

Un petit rire lugubre franchit le seuil des lèvres d'Ahn Min alors qu'il s'arrête tout près de Yachiru.

- Tu as bien ris. Mais maintenant, c'est terminé. Je ne suis pas homme à laisser souiller mon nom. Réalise-tu que tu es le dernier ? Tes amis... ceux qui m'ont ridiculisé. Tous morts... Tu es le dernier, Yamato. Et non le moindre...

Yachiru est dans sa bulle. Exit le reste du monde. Il n'y a plus qu'Ahn Min et lui et dieu que le jeune homme joue bien. Yachiru en aurait presque un nouveau pas en arrière. Mais il ne doit pas techniquement. Alors on voit juste le début d'un mouvement de recule ce qui au final, rendra probablement bien sur la vidéo. Il déglutit. C'était vrai ce qu'on disait : qu'on était sublimé par le talent des autres. Parce que là, même "Ahn Min" et "Yachiru" ont disparu et ne reste plus que Sun Li et Yamato, deux personnages d'une tragédie toute nippone. Et peut importe si on ne voit pas autant que ce qu'eux voient là maintenant à jouer, ce premier souvenir allait rester impérissable dans sa mémoire. Yachiru sent sa lèvre inférieur trembler légèrement alors qu'il comprend ce que l'autre homme lui dit après cet écart en coréen. Ses yeux se brouillent mais il ne bouge pas, une larme translucide perlant sous ses longs cils pour rouler sur sa joue. Papa Subaru s'était moqué de lui et sa propension à pleurer sur commande mais hey... Ca servait...

- Non attend... S'il te plaît... Ne fait pas ça, je suis désolé...!

On arrivait là a sa... Dernière réplique... Mais bon il était pas peu fier quand même hein ! Il lève une main, venant saisir un bras nu, y crispant légèrement ses doigts alors qu'il supplie "Sun Li" du regard, hochant doucement la gauche à droite.

Des paroles de supplication... Sun Li n'était pas le genre de jeune homme à laisser ce genre de paroles l'atteindre. Aussi, Ahn Min fait-il un pas vers l'avant pour donner un coup à Yachiru - faux naturellement ! - du plat de la main sur sa joue. Puis, il n'attend pas. Il enfonce le couteau - tout aussi faux - sur sa pauvre victime qui tombe au sol. Il se laisse tomber par-dessus celle-ci et, une fois Yamato bien mort - que c'est glauque... ! -, Ahn Min se penche sur lui. Il glisse sa main ensanglantée sur le torse tout aussi couvert de sang de Yamato, le caressant doucement tout en murmurant :

- J'irai te rejoindre, amour... Mais pas maintenant. Je dois encore en punir d'autres...

Sur ce, il se penche, venant balayer doucement les lèvres de Yachiru des siennes. Il y reste jusqu'à ce que finalement le metteur en scène crie un puissant "COUPÉÉÉÉ !!!!" très enthousiaste. Il se lance sur Ahn Min, le complimentant sur sa prestation... puis sur Yachiru, visiblement ému !

- Eh bien...

Ahn Min contourne doucement le metteur en scène. Et lorsque celui-ci en a terminé avec Yachiru, Ahn Min pose une main sur son épaule.

- Je suis ... bluffé. Comment tu fais pour pleurer sur demandes !? Je suis incapable de faire ça ! J'ai déjà du mal à pleurer pour vrai !! Mais alors là... C'était épatant ! Tu vas sûrement avoir un rôle dans ce drama, je peux pas croire !

Une gifle ! Et Yachiru se félicite d'arriver à se souvenir qu'elle doit arriver tant il est captivé par le regard tout en longueur qu'Ahn Min lui renvoit. Et quand il sent la -fausse- lame se rétracter contre lui, il étouffe un gémissement en se laissant tomber au sol. Ce passage lui faisait un peu peur... Il n'était pas cascadeur hein... Mais tout comme il fait de son mieux pour "bien" tomber, il sent Ahn Min le retenir dans sa chute pour que celle ci ne soit pas trop abrupte. Il penserait à l'en remercier !! Yachiru ferme les yeux, poussant un soupire, le "dernier" et finalement il laisse son bras retomber sur le sol, sa main retombant mollement, paume vers le ciel alors qu'Ahn Min glisse une main sur lui. Et là il doit se retenir de frissonner ! Ben quoi ? Il avait 16 ans bordel... Et un type complètement canon le caressait tout en venant survoler ses lèvres dans un baiser tellement... Doux et pur qu'il semble violent au milieu de ce meurtre et de ce sang !

Le metteur en scène cri son cultissime "coupééééé !!" et Yachiru rouvre les yeux, les joues un peu rouge mais bien dissimulé sous la couche de fond de tein heureusement ! Il rigole en passant une main sur ses vêtements un peu poisseux et avant qu'il n'ait pu dire quoi que se soit, ils se font à nouveau sauter dessus. Et ils ne prennent que des compliements de façon globale, ce qui le met littéralement sur son petit nuage ! C'était... Trop génial ! Il n'allait jamais réussir à dormir ce soir et son père connaitrait sa journée sur le bout des doigts tellement il allait la lui raconter ! Finalement il peut enfin en revenir à Ahn Min qui lui fait à son tour des compliments tout en parlant de sa capacité à pleurer sur commande et Yachiru rigole, venant poser une main rouge sur le ventre d'Ahn Min pour y laisser son emprunte, rieur.

- Merci, je suis pas sûr que se soit très positif pour moi de me vanter de ça : mais je pleure comme je veux !

Il a un petit clin d'oeil pour le jeune homme avant de se refaire sérieux et... Emu.

- Mon dieu ce que tu joues bien... j'ai été.. Saisit ! C'est vrai je te jure ! Tu me regardais et j'ai même oublié que tu n'étais pas Sun Li. C'était beau et affrayant à la fois !

Bon, peut être qu lorsqu'il aurait joué des milliers de scènes, il verrait les choses différement mais là...

- Ha ! Merci de m'avoir retenu dans ma chute, c'était très apprécié.

Il offre un nouveau sourire à Ahn Min avant de demander :

- Tu crois qu'ils vont nous faire rejouer maintenant ? J'ai comme qui dirait besoin d'une douche...

Ahn Min s'éloigne de la scène avec Yachiru tout en étant suivit encore une fois par une maquilleuse. D'ailleurs, il se tourne vers celle-ci et, avec un joli sourire, lui affirme qu'il aurait peut-être besoin de se laver avant de passer à la scène suivante. Elle s'excuse en rigolant doucement, affirmant que c'était là l'habitude, puis s'éloigne. Le Coréen en revient rapidement à sa petite victime "numéro un". Il incline poliment la tête aux compliments de Yachiru.

- Merci beaucoup. Je suis content que tu ais apprécié le moment. Et c'est tout naturel, pour la chute. Tu apprendras à le faire toi-même bien assez vite comme ça.

Et à la question du jeune homme, il se tourne vers le metteur en scène qui dialogue avec un de ses assistant en usant de grands mouvements de bras. Un petit rire plus tard, il secoue la tête de gauche à droite tout en pointant les vestiaires à Yachiru.

- Non, je ne crois pas. Il semble plus que ravit de ce qu'on a tourné. C'est très rare les scènes en une fois. Si besoin est, ils viendront nous chercher. Mais de toute façon, il faut se laver... C'est de ta faute ! Tu en as mis partout. Tu ne pouvais pas mourir proprement ?!

Le jeune homme donne un petit coup de coude à Yachiru en glissant une main sur son ventre déjà taché.

- Je suis en train de réfléchir... Et je crois que malgré tout, tu devrais auditionner pour un des rôles secondaires du drama... Si ça coince, ils vont te donner un autre rôle. Je te dirais bien d'aller pour le premier, mais tu vas être enterré sous une foule d'acteurs ayant déjà de l'expérience...

Les voilàs qui repartent vers les vestiaires, quasi bras dessus bras dessous, en plaisantant.

- Ha mais c'est toi le maître d'oeuvre ! Il fallait m'étrangler ou... Je ne sais pas ! Note qu'en fait non, le couteau c'était plus réaliste. Mon père dit toujours que dans les meurtres passionnels ou de ce genre, le couteau est très utilisé parce que c'est une simulation de....

Il s'interrompt, se rendant compte de ce qu'il était en train de dire... Avant de terminer, d'une petite voix mal à l'aise :

- ... De la pénétration lors de l'acte charnel...

Ok, il savait pas trop ce qu'il lui avait prit d'aller raconter ça mais bon... En plus, quand Papa Subaru verrait, il allait le tuer, c'était clair ! Mais bref... Ahn Min reparle de son drama et Yachiru se voit plus que flatté par ce qui est dit avant de se faire curieux, chassant la gêne un peu plus loin :

- Je vais suivre ton conseil, merci ! Et toi ? Tu auditonnes pour quel rôle ? Et c'est un drama qui parle de quoi ?

Ahn Min ouvre tout grand les yeux de surprise aux paroles de Yachiru. Et effectivement, de son côté aussi il y a un petit moment de battement. Il laisse finalement échapper un petit rire pour détendre l'atmosphère, mais en revient quand même à ce qui avait été dit parce que c'était intéressant.

- C'est quand même pas idiot ce que ton père t'a dit... Qu'est-ce qu'il fait dans la vie ? Bref, je trouve ça intéressant. J'y avais jamais pensé et pourtant, ça conviendrait très bien à Sun Li et à la scène, selon moi.

C'était bien vrai. Son personnage était tordu alors que pourtant, il était tout doux à la lumière du jour... Ahn Min pousse la porte des vestiaires, invitant Yachiru à y entrer d'un signe de la main. Non, il n'avait pas de loge. Pas pour ce film qui était, magré tout, tourné à petite budget. Mais c'était les meilleurs tournages, sincèrement !

- Pour le premier rôle... Mais c'est mon manager qui veut ça. Personnellement, j'avais trouvé un rôle très bien qui était en second. Mais... M'enfin. On a pas tout ce qu'on veut ! Avec un peu de chance, je l'aurai quand même. Je vais auditionner une deuxième fois pour ce rôle là quand même. Si tu veux, je te donnerai mon script pendant que je continue à tourner. J'ai encore une petite heure à jouer ici. Puis, je pars. En attendant, tu vas pouvoir te familiariser avec le drama

Yachiru hoche positivement la tête à propos du script, mettant les deux pieds dans les vestiaires avant de chercher dans sa poche la petite clef remise pour son casier. Néanmoins, avant qu'ils se séparent pour aller chacun se doucher de leur côté il reprend la parole :

- Je veux bien pour le script merci. Vaut mieux que j'arrive pas sans savoir de quoi ça parle un minimum... Et je suis sûr que tu auras le premier rôle !

Quand au sujet du travail de son père... Il y a un nouveau moment de flottement pendant lequel Yachiru hésite à répondre. Il n'avait pas honte mais... Il savait bien comme les gens pouvaient réagir de façon extrême. Sauf que vu son rôle et ses origines, Ahn Min ne devait pas être le genre à putiser, si ? Non... Et même sans ça il n'en avait pas le genre.

- En fait j'ai deux pères... Il y en a un qui est inspecteur de police à la brigade criminelle et l'autre qui est mannequin en fin de carrière -mais faut pas lui dire comme ça !- et qui a lancé une ligne de vêtement...

Il a un petit sourire un rien crispé, prêt à défendre bec et ongles ses parents si l'adorable Ahn Min se transformait en petit poison...

- Tes parents ils font quoi ? Tu es fils unique ?

Il y a un nouveau petit moment de battement lorsque Yachiru lui affirme avoir... deux pères. Un père et un beau-père ? Ou.. Non. Non, de la façon dont il le dit, c'est pas ça du tout. Okay, il avait vraiment "deux pères". Pas de mère. C'était... particuliers. D'ailleurs, il hésite un court instant, légèrement mal à l'aise. Mais au petit sourire crispé de Yachiru, il se reprend.

- Ah oui... C'est ton père inspecteur alors qui t'a dit ça ! Ça ne m'étonne plus, du coup. Et... ton père mannequin, c'est trop indiscret de te demander qui c'est ? Je ne le connais probablement pas, note bien. Je connais très peu de mannequins... En fait... je ne sais pas si j'en connais un ! De vue, probablement. Mais pas de nom !

Il sourit doucement à Yachiru tout en opinant brièvement.

- Oui. Ma mère ne travaille pas et mon père est fonctionnaire... Rien de bien palpitant, sans vouloir leur manquer de respect...

Il soupire... avant d'assurer :L

- On a pas tous la chance d'avoir un mannequin et un inspecteur dans notre famille !

Ouf... Après avoir semblé perplexe, Ahn Min réagit un peu mieux, rebondissant sans s'arrêter plus qu'il ne le faut -même si un peu, quand même- sur le fait qu'il avait deux père. Bon, c'était mieux, parce que ce si Yachiru se mettait à parler de sa famille, des couples gays, il en pleuvait hein... Et quand il lui demande le nom de son père Yachire lève un index, lui demandant de l'attendre. Il va rapidement à son casier, ouvre, cherche son sac puis son portefeuille à l'intérieur de celui ci et finalement il revient vers Ahn Min, sortant trois photos ! Il tend la première au jeune homme en signalant :

- Voilà, ça c'est mes parents. Là c'est Kanesuke Ninomiya, c'est lui le mannequin mais je suppose que tu avais deviné... Et lui là c'est Subaru Abarai.

Il a un petit sourire tendre en parlant de ses parents et finalement il poursuit, montrant les deux autres photos :

- Et tu t'en fiche peut être mais ça c'est le reste de ma famille ! Là c'est Teruo, mon frère, il est mannequin aussi. Et c'est son copain à côté, Kai Takeda, il est peintre. Et sculpteur. Et... Bref, il est artiste quoi, tu connais peut être ? Et puis sur cette photo il y a Takumi, mon oncle -le frère de Kanesuke, ça va tu suis ?- il est un peu bizarre mais c'est une tête et un expert dans son métier : il travail sur la robotique ! Et à côté de lui là c'est Sora Fukuta, son copain aussi... Il dirige le Xanadu qui est en ville. Techniquement c'est le co-gérant mais le gérant est jamais là, c'est lui qui fait tout...

Ouais, il était TRES fier de sa famille... D'ailleurs il ajoute, convaincu :

- Je vais réussir. Il le faut, sinon je serais le seul à avoir raté le coche dans la famille...

En moins de temps qu'il n'en faut pour dire "ouf", Yachiru le bombarde de photos et d'informations. Il prend les photos, les observant lentement, mettant un nom sur chaque visage puisqu'il les lui donne. Subaru Abarai n'avait pas "l'air" gay, ça lui faisait tout drôle. De là où venait Ahn Min, il y avait beaucoup de préjugés de ce genre... et ça lui faisait du bien de voir qu'ils étaient réellement faux. D'ailleurs, il offre un sourire resplendissant à Yachiru en lui rendant ses photos. Et tous gay... Mon dieu, si ses parents voyaient ça, ils feraient une crise cardiaque !

- Tu as vraiment une jolie famille. Et ça fait... du bien de les voir tous souriants comme ça.

Il n'était sûrement pas refoulé, hein. Mais il évitait soigneusement de trop montrer ses penchants pour éviter les ennuis. De plus, il devait "séduire" les fans de MARVelous. Et même si on lui prêtait des relations avec les autres membres du groupe, il savait qu'une annonce à propos de son homosexualité n'enchanterait personne.

- Je ne vois pas pourquoi tu ne réussirais pas. Ça va être difficile. Il faudra travailler fort, mais je crois que tu as le potentiel. J'aimerais te voir dans un rôle que tu camperais plus longtemps !

Yachiru récupère les photos, les regardant une dernière fois avant de les rangers dans son portefeuille. De parler d'eux, il avait envie de les voir ! Pourtant, il les avait tous vu pas plus tard que vendredi soir ! Ils étaient tous aller manger au restaurant et ça avait été... Juste super. Subaru et Teruo avait encore à moitié disputé à propos de tout et de rien, Kai s'était lancé dans une grande conversation sur l'art avec Kanesuke, Sora avait raconté des anecdotes amusante sur le Xanadu et Takumi avait... Ecoeuré tout le monde en leur expliquant comment était fabriqué le fromage une fois ce dernier sur la table... Mais dans l'ensemble, ils avaient tous rit et bavardé dans la bonne humeur et Yachiru n'aurait échangé ça pour rien au monde !

- Merci, je vais faire de mon mieux tout à l'heure à l'audition. On aura qu'à s'attendre à la fin si tu veux ? Si ça finit trop tard, mon père viendra me chercher, on pourra te déposer ?

Nouveau petit moment de battement alors que Ahn Min se demande stupidement "quel père" viendra chercher Yachiru. Finalement, dans un petit rire amusé, il avoue :

- C'est pas mêlant quand tu demandes "papa" à la maison ?

Il tire la langue à Yachiru avant de finalement répondre à sa question, soudainement de très bonne humeur.

- Eh bien, mon manager sera avec moi. Si je pars avec quelqu'un d'autre, il va me faire une scène ! Mais merci de proposer, c'est gentil. Et puis, je loge à l'autre bout de la ville, dans un hôtel.

Il pousse un looooong soupir tout en avouant :

- Je vivrais toute ma vie à l'hôtel si je pouvais ! J'adore ça !

Yachiru a un petit sourire amusé quand Ahn Min semble trouver difficile de s'y retrouver.

- Tu sais, je crois qu'ils ont l'habitude depuis 16 ans hein... Maintenant je crois que le plus souvent, rien qu'à la façon de le dire, tout le monde comprend à la maison. Et quand parfois c'est le mauvais père qui répond, ça donne toujours un petit côté amusant. Tu sais "Mais non pas toi papa ! J'ai appelé papa ! L'autre !".

Il rigole avant de tirer la lange à son tour au jeune homme, acquiesçant pour la seconde un partie, un peu déçu mais bon.

- Ok alors, j'espère qu'on sera prit tous les deux, ça nous donnera l'occasion de nous revoir !

Et son petit coeur adolescent, il le sentait, n'allait vivre que pour ça ! Amoureux ? S'aurait été rapide de l'affirmer mais comme il avait 16 ans, il avait le droit ! Alors chut ! Et ça aussi, il se ferait une joie d'en parler en long, en large et en travers à son papa Kanesuke !

- J'aime pas trop les hôtels. Enfin si, une fois de temps en temps, c'est marrant, ça change. Mais chez moi j'ai mon ptit confort !

Et puis comme le temps tourne vite, ne voulant pas mettre Ahn Min en retard, Yachiru l'encourage à aller de son côté.

- Allez, je te laisse te doucher et je vais y aller aussi. On se retrouve tout à l'heure ? Si tu pouvais laisser le script dans mes affaires, se serait gentil, merci. Et bon courage pour tes scènes !

Ahn Min lève la tête vers l'horloge murale non loin d'eux. Vrai que le temps avançait. Il devait rapidement se laver pour être de nouveau disponible. Alors il opine brièvement et même, il s'incline doucement devant Yachiru... avant de venir déposer un baiser sur sa joue !

- Je suis vraiment content de t'avoir rencontré... et content que tu n'ais pas été la victime numéro deux finalement ! Je vais laisser le script à ta case. J'espère que tu ne vas pas trop t'emmerder en m'attendant !

Il rigole doucement avant de faire un petit signe d'au revoir à Yachiru tout en courant jusqu'à son casier. Tout en y prenant ce dont il aurait besoin, il réfléchit au petit talent qu'il venait de trouver. Et d'agréable compagnie en plus d'être mignon, tout ça ensemble ! Parfois, on faisait de belles rencontres en studio !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

5. Acte I, scène I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cassis :: 13 ans plus tard-